Opposition entre rey et thibaudet

1448 mots 6 pages
Dissertation

|Si selon Rey, « être homme c’est se sentir comme un réservoir de possibilités, comme une multiplicité d’êtres |
|vivants ; être artiste c’est amener ce possible et ce virtuel à l’existence », même si d’après Thibaudet |
|« c’est toujours un dur métier d’écrire un livre », (car on est toujours tentés à se borner à le rêver). |

Qui n’a jamais rêvé d’être un jour astronaute, cow-boy ou acteur à Hollywood ? Dans notre monde, chaque être humain rêve dès sa naissance (même au stade du fœtus dit-on) jusqu’à sa mort. L’homme, espèce animale dotée d’un esprit, est le seul à pouvoir se remémorer des souvenirs ou à s’imaginer un avenir plus ou moins glorieux par le biais de cette faculté innée et universelle qu’est le rêve. Si l’on s’appuie sur la citation de Rey qui dit qu’ « être homme c’est se sentir comme un réservoir de possibilités, comme une multiplicité d’êtres vivants », on s’imagine que chaque rêve est réalisable, c'est-à-dire que réside en chaque homme (et femme, bien entendu) un potentiel à exploiter pour atteindre ce but afin qu’il se sente bien dans sa peau, qu’il se sente accompli. Cela peut passer par une carrière dans le métier de ses rêves ou par le fait de fonder une famille par exemple. Mais peut-on dire que cela est possible PARTOUT et N’IMPORTE QUAND ? Dans un autre temps, Rey dit aussi qu’ « être artiste c’est amener ce possible et ce virtuel à l’existence ». Selon lui, l’artiste peut donc faire passer les rêves de l’irréel au réel par le biais de l’art qu’il exerce. Si l’on se réfère au dictionnaire, l’artiste est une personne à la recherche du Beau (en exerçant les différents arts que peuvent être l’écriture, la musique, la peinture, la sculpture…). Mais l’artiste est-il donc le seul à pouvoir faire ce passage du virtuel au réel ? Dans un troisième temps, Thibaudet affirme que « c’est toujours un dur métier que d’écrire un livre » (car on est toujours tentés à se borner à le

en relation

  • Roman
    15788 mots | 64 pages
  • Bibliorouge
    7638 mots | 31 pages
  • Vocabulaire critique
    19134 mots | 77 pages
  • Discours de presse
    29394 mots | 118 pages
  • Flaubert
    71942 mots | 288 pages
  • Les théories des corespondance
    75696 mots | 303 pages
  • BAKALARKA
    32222 mots | 129 pages
  • 585 hugo les miserables
    96162 mots | 385 pages
  • Histoire de la literature francaise
    238722 mots | 955 pages