Oracle

Pages: 28 (6807 mots) Publié le: 5 mai 2012
Objectifs Recovery Manager (RMAN) est le composant de la base de données Oracle utilisé pour effectuer les opérations de sauvegarde et de récupération. Enterprise Manager (EM) fournit une interface graphique vers les fonctionnalités RMAN les plus couramment utilisées. Le cours Oracle Database 10g : Administration Workshop I vous a expliqué comment effectuer les opérations RMAN de base depuisl'interface EM Database Control. L'interface graphique de RMAN n'est donc pas traitée en détail dans ce chapitre.

Oracle Database 10g : Administration Workshop II 2-2

Sauvegarde et récupération : Rappel Le cours Oracle Database 10g : Administration Workshop I a abordé les sujets relatifs à la sauvegarde et à la récupération répertoriés dans la diapositive ci-dessus. Les chapitres suivantstraitent quelques-uns de ces sujets de façon plus détaillée.

Oracle Database 10g : Administration Workshop II 2-3

Fonctionnalités de Recovery Manager RMAN est un utilitaire Oracle que vous pouvez utiliser pour gérer les opérations de sauvegarde, de restauration et de récupération dans les bases de données Oracle. RMAN dispose d'un puissant langage de commande indépendant du systèmed'exploitation. RMAN offre plusieurs fonctionnalités qui ne sont pas disponibles lorsque vous procédez à des sauvegardes gérées par l'utilisateur avec des commandes du système d'exploitation. • Vous pouvez stocker sous forme de scripts dans la base de données les opérations fréquemment exécutées. • Lorsque la fonctionnalité de suivi des modifications des blocs est activée dans la base de données, RMAN peutlimiter les sauvegardes incrémentielles à l'enregistrement des seuls blocs ayant changé depuis la sauvegarde précédente. Cela permet d'améliorer les performances des sauvegardes, ainsi que de limiter le temps nécessaire aux opérations de récupération en mode ARCHIVELOG. • Vous pouvez utiliser RMAN pour gérer la taille des éléments de sauvegarde et pour gagner du temps en effectuant l'opération desauvegarde en parallèle. • RMAN peut récupérer un bloc de données endommagé individuel ou un ensemble de blocs de données dans un fichier de données, plutôt que de restaurer et de récupérer l'ensemble du fichier de données.

Oracle Database 10g : Administration Workshop II 2-4

Fonctionnalités de Recovery Manager (suite) • Les opérations RMAN peuvent être intégrées au planificateur afind'automatiser les opérations de sauvegarde. Ce sujet est traité dans le chapitre intitulé "Automatiser des tâches avec le planificateur". • Vous pouvez utiliser RMAN pour détecter la corruption de bloc. Les informations relatives à la corruption de bloc détectée au cours de la sauvegarde peuvent être obtenues via les vues dynamiques V$BACKUP_CORRUPTION et V$COPY_CORRUPTION. • RMAN offre des améliorationsen termes de performances, notamment : - Exécution automatique en parallèle des opérations de sauvegarde, de restauration et de récupération. - Pas de génération d'informations de journalisation supplémentaires lors des sauvegardes base ouverte. - Sauvegardes limitant le nombre de lectures par fichier et par seconde afin d'éviter les interférences avec les opérations OLTP. - Utilisation dumultiplexage, qui peut empêcher la surcharge de lecture et d'écriture dans un fichier, tout en conservant la transmission sur bande. • RMAN dispose d'une API de gestion des supports permettant l'intégration transparente aux outils de gestion des supports tiers dotés d'une interface avec les périphériques de stockage, ce qui permet davantage de rapidité et de fiabilité. • Oracle Secure Backup permet àRMAN d'effectuer des sauvegardes sur bande sans outils de gestion des supports tiers. • Dans la méthode gérée par l'utilisateur, vous devez effectuer le suivi de l'ensemble des fichiers et sauvegardes de la base de données. Dans un scénario de récupération, vous devez localiser les sauvegardes de chaque fichier de données, les copier dans l'emplacement approprié à l'aide de commandes du système...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Oracle
  • Oracle
  • oracle
  • Oracle
  • Oracle
  • Oracles
  • Oracle apex
  • Histoires des oracles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !