Orphée

Pages: 6 (1493 mots) Publié le: 28 mars 2014
Analyse d'œuvre



Gustave Moreau






« Orphée », 1865, Huile sur toile, 95 cm × 54 cm, Musée d'Orsay, Paris.
Gustave Moreau est un peintre français, (Paris 1826 - 1898). Il est l'un des principaux représentants du courant symboliste*. Il se situe à rebours des peintres réalistes et impressionnistes**. Il rejette l'art académique ainsi que ses représentations de scènes historiqueset mythiques. Gustave Moreau préférèrent réinventer cette approche notamment à travers le tableau « Orphée (ou Jeune Fille thrace*** portant la tête d'Orphée) ».
Ce tableau a une place importante dans son œuvre. Réalisé en 1865, il fait partie de ses premiers succès et lui a valu d'être reconnu par les cercles officiels. Il fut créé et exposé dans un salon en 1866 et acquis de l'artiste parl'Etat le 3 juillet 1866. Il fait aujourd’hui partie des collections du Musée d'Orsay à Paris. Avec cette peinture on pressent la naissance d'un univers semi-fantastique aux atmosphères inquiétantes. Le style de Gustave Moreau, qui atteindra sa maturité vers 1870, semble prendre racine dans ce tableau (clair-obscur, teintes dorées, composition complexe et climat sensuel et mystique). « Orphée » ouvreainsi la voie au symbolisme pictural dont Moreau sera l'un des peintres les plus importants.


De genre mythique, cette œuvre de taille moyenne (H:1,54m x L:0,995) est une peinture à l’huile sur bois. On y voit une jeune fille debout en robe longue richement brodée. Elle tient dans ses bras une lyre sur laquelle repose la tête d'Orphée. Au-dessus d'elle en haut d'un rocher, trois bergers, enbonnet thrace* et en tunique, jouent de la flûte et de la lyre. Le paysage composé de roches brunes, de maigres arbustes et d'eaux stagnantes est baigné d'une lumière dorée crépusculaire.
La composition se présente en deux espaces autour d’une diagonale allant du rocher et des bergers musiciens aux deux tortues en bas à droite du tableau. La partie gauche du tableau est occupée par le rocher etles personnages. La partie droite se distingue par un paysage désert et sauvage, et un ciel immense. En posture droite, au centre, le corps de la jeune fille suit une ligne verticale dans le prolongement de la masse du rocher qui se dresse derrière elle. Sa tête se situe à l’intersection de ces deux lignes. La jeune fille se trouve ainsi grandie et magnifiée. Pieds nus, habillée d’une robe dont lesparures rappellent l’Orient, elle porte dans ses mains la tête d’Orphée. Posée sur sa lyre, la tête se détache également du rocher en arrière-plan. Elle est éclairée d’une lumière dorée (un ton en dessous de celle de la jeune fille). Leurs paupières baissées se font échos. La jeune fille médite, pareille à une statue. Un discret mouvement de sa jambe gauche et le décalage entre les deux piedslaissent penser qu'elle esquisse un pas…


Orphée, célèbre poète de Thrace***, est connu pour son talent musical. Son génie était tel qu'il était capable de charmer aussi bien les êtres vivants que les arbres ou même les pierres. Son malheur fût de charmer les Ménades (disciples de Dionysos) qui, après la mort d'Eurydice, le dépecèrent pour le punir de s'être dérobé à leurs avances. Il fut alorsécartelé et ses restes furent jetés dans l'Hèbre. Voguant sur les eaux, sa tête continua à chanter d'une voix plaintive.
Dans son interprétation, Gustave Moreau mélange les genres. Il prolonge le mythe en nous donnant à voir une jeune fille parée d'atours orientaux recueillant la tête du poète. Son profil délicat, son teint transparent, sa chevelure blonde nattée, son corsage de mousseline brodéeet perlée la rendent semblable à une madone de la Renaissance. Son étoffe drapée à la taille et les lourds plis de sa longue robe lui donnent une allure de statue antique. Le regard clos de la jeune fille se penche doucement sur la tête d'Orphée tandis que ses bras enveloppent cette tête de façon protectrice. En fait, la "jeune fille thrace", que l’on peut considérer comme une allégorie de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Orphée
  • Orphée
  • Orphé
  • Orphée
  • Orphée
  • Orphée
  • Orphée
  • Orphée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !