Osiris oula fuite en egypte

Pages: 5 (1023 mots) Publié le: 10 juin 2012
Jacques Prévert


FR

Ce poème de Prévert tiré des Paroles est écrit en 1945, à la fin de la deuxième guerre mondiale.
Le poème paraît simple mais on y retrouve plusieurs thèmes propres à l’auteur, comme
l’amour,
la guerre,
la mort,
l’art, et
le mystère,
dans un espace entièrement indéfini, universel, presque surréaliste (nous savons que Prévert a longtemps côtoyé les artistesdits surréalistes).

Or, Prévert est principalement reconnu pour le réalisme quotidien de son écriture, sa simplicité populaire, son humour de chaque instant. Ainsi il serait intéressant ici de distinguer ce qui ressort du réel et ce qui ressort du rêve, en sachant que parfois c'est le rêve qui révèle la réalité. Osiris ou la fuite en Egypte
C'est la guerre c'est l’été
Déjà l’été encore laguerre
Et la ville isolée désolée
Sourit sourit encore
Sourit sourit quand même
De son doux regard d’été
Sourit doucement à ceux qui s’aiment
C'est la guerre et c'est l’été
Un homme avec une femme
Marchent dans un musée
Leurs pas sont les seuls pas dans ce musée désert
Ce musée c'est le Louvre
Cette ville c'est Paris
Et la fraîcheur du monde
Est là toute endormie
Un gardien seréveille en entendant les pas
Appuie sur un bouton et retombe dans son rêve
Cependant qu’apparaît dans sa niche de pierre
La merveille de l’Egypte debout dans sa lumière
La statue d’Osiris vivante dans le bois mort
Vivante à faire mourir une nouvelle fois de plus
Toutes les idoles mortes des églises de Paris
Et les amants s’embrassent
Osiris les marie
Et puis rentre dans l’ombre
De sa vivantenuit.
Jacques Prévert (1900-1977), Paroles (1945).


1) Une réalité bel et bien concrète : la guerre
- Tout d’abord cette scène évoque une journée d’été durant la seconde guerre mondiale : le substantif « guerre » est utilisé à trois reprises souligné ou par le présentatif « c'est » ou par l’adverbe « encore », lequel rend compte d’une continuité : c’était la guerre avant cette scène etc’est la guerre pendant.

- Un autre élément rappelle directement la guerre : cette atmosphère de désolation, de désertion de Paris, surtout en plein été, qui plus est, en plein été « souriant ». Le rapprochement été/guerre – éminemment polysémique – symbolise cette étrange situation engendrée par la violence. Notons également l’insistance que le poète porte à cette désertion :
•L’homéotéleute (procédé récurrent dans l’œuvre poétique de Prévert) : isolée/désolée. La ville semble se résumer à cette solitude inhérente à l’état de guerre.
• Nous retrouvons cette idée de solitude dans ce couple d’amoureux, seul au monde, seul dans Paris, seul dans le musée, comme ce gardien assoupi, cerbère égaré et esseulé de l’Humanité.
• L’adjectif « désert » est accolé au mot « musée »,soulignant entre autre leur parenté sonore : [dezer]//[muze].
• Observons aussi la prépondérance des singuliers (pronom/déterminants/etc.).
2) Un espace entre-deux : le musée
- Pourquoi les Amoureux s’enfouissent-ils dans un musée ? Que symbolise le musée ?
• c'est le contraire de ce qui se passe à l’extérieur (guerre ? désert/endormie ET été ? fraîcheur).
• Le mot « musée » vientdes « muses » : représente l’Inspiration, et lieu par excellence de l’art et notamment de la Poésie.
• L’atmosphère qui règne dans ce musée est stéréotypée avec ce gardien qui dort, et ce silence assourdissant : le seul bruit qui se fait entendre est souligné dans le vers suivant par les assonances en [p] et en [s] (évoque les pas des amoureux) : « Leurs pas sont les seuls pas dans ce muséedésert ».
• Enfin, le musée participe de cette représentation universelle de l’humanité, et plus particulièrement, cette universalité de l’Amour, sous toutes ses formes. N’est-ce pas là aussi le sens des indéfinis (« un musée, un homme, une femme, un gardien, etc.) ? Le musée c'est l’homme.
- Et cependant, l’atmosphère qui règne dans le musée est extrêmement mystérieuse : les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Description tableau la fuite en égypte
  • Tryptique du repos pendant la fuite en egypte
  • Oula
  • Oula
  • Osiris
  • Oula
  • Osiris
  • Osiris

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !