Ovide, extrait des Tristes

Pages: 7 (1560 mots) Publié le: 18 décembre 2013
Ovide est un poète romain ayant vécu à l’époque de l’empereur Auguste. Il fût envoyé en exile en Roumanie par l’empereur pour une raison qui demeure encore inconnue aujourd’hui. Il a donc vécu sur les bords de la mer noire où il continua de relater ses infortunes. Dans son ouvrage le plus connu, Ovide relate les transformations des hommes, des animaux et des dieux. Les métamorphoses est un texteque l’on considère comme le chef-d’œuvre d’Ovide. Le poète contemporain du fils de Dieu a bien sûr écrit d’autres textes. Dans les Tristes, il décrit la dureté du climat de l’endroit où il vie. Les Tristes est écrit sous forme poétique ce qui peut parfois surprendre le lecteur qui n’est pas habitué à ce genre de texte. Ce texte poétique utilise un vocabulaire parfois inhabituel que nousapprofondirons, il nous permet aussi de développer un intérêt particulier pour ce qu’a vécu l’auteur en nous amenant à nous poser des questions. De plus, cet extrait nous amène à nous poser des questions sur l’époque ainsi que sur ce que ce texte démontre.

Le vocabulaire utilisé lors de cet extrait peut parfois s’avéré difficile à comprendre. Ovide utilise beaucoup le champ lexical de l’hiver. Ilparle d’abord de la «brise tiède» or si l’on en croit la signification du mot brise, une brise est un vent frais et léger. Il mentionne ensuite le «triste hiver» puis s’en suit toutes les caractéristiques pour que le poète démontre à quel point cette période est désagréable. Son « hideux visage» laisse croire qu’il s’agit d’un monstre que l’on doit s’apprêter à combattre. Le «gel marmoréen» laissecroire que tout le paysage se transforme en marbre blanc figeant ainsi toute chose et « [blanchissant] la terre». Tandis que «Borée» est la personnification du vent du Nord. La mention de «l’Ourse» rappelle aussi le Nord puisque la constellation de la Grande Ourse est utilisée pour trouver le Nord même à cette époque. La neige est comparée à un tapis qui est impossible à faire fondre, qui durcit etest éternelle. Les hommes doivent subir des froids dangereux et ainsi s’habiller en conséquence. La glace s’accroche même à eux, teintantes, blanche et brillante. Tout est pris par le froid et l’eau ne coule plus à la surface. Ovide explique être même arrivé à marcher à la surface. Il compare l’état de l’Hister à ce qui est arrivé dans l’histoire de Léandre s’étant noyé lors d’une tempête alorsqu’il tentait de rejoindre sa belle. Puis il semble rire du fait que les dauphins ne peuvent remonter à la surface. Dans son poème, Ovide parle des Sarmates, des Besses ainsi que des Gètes. Les comparants à des barbares. Les Sarmates sont des nomades ayant été accepté au sein de l’armée romaine afin d’établir un relais. Il s’agit de lanciers auxquels furent apprises quelques techniques militairesavant qu’ils soient finalement remis aux Goths. Les Besses sont une tribu de Thraces considérés comme des Indo-Européens. Ils ont possédé un territoire s’étendant de la Moésie jusqu’à Rhodopes. Ils sont nommés «Valaques» au IXe siècle. Pour ce qui est des Gètes, les historiens ont du mal à s’entendre quant à leur véritable origine mais ils auraient vécu le long du Danube dans les environs où Ovide avécu en exil. Ovide parle aussi de «l’Aquilon». L’«Aquilon» est un dieu des vents faisant parti de la mythologie romaine. Ce vocabulaire spécifique permet de comprendre un peu mieux dans quelle région Ovide vit. Nous apprenons qu’il vit sur les bords de l’Hister non loin du Danube.

L’auteur de cet extrait a vécu un exil pendant une grande partie de sa vie. En écrivant Les Tristes, il partageaiten quelques sortes ses mésaventures ainsi que ses émotions. On peut voir les textes qu’il a écrit en cette période comme une manière de faire part à ceux rester au pays à quel point il les regrettait et se sentait loin de chez lui. Sa façon de parler de l’hiver, des barbares qui l’entourent ainsi que des liens qu’il arrive à faire avec certains éléments de la mythologie est un signe qu’il ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ovide
  • Ovide
  • Ovide
  • Ovide
  • trist
  • Ovide
  • ovide
  • Ovide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !