Paris pendant la belle-époque

1594 mots 7 pages
Paris pendant la Belle époque : Ville-lumière.
Fin XIX° Siècle → 1914

La Belle Époque est une période historique de progrès social, économique, technologique et politique en Europe, s'étendant de la fin du XIXème siècle au début de la Première Guerre mondiale, en 1914. C'est aussi un grand moment de rayonnement de la culture et de la science française. En quoi Paris peut-elle être qualifiée de ville-lumière pendant cette époque? Dans un premier temps, nous verrons comment le rayonnement de Paris se faisait à travers les arts, pour ensuite nous intéresser à la place des sciences. Enfin, nous nous attarderons sur les évènements parisiens marquants de l'époque.

I) Les Arts.

L'impressionnisme ayant débuté en 1874 en étudiant la variation des couleurs en fonction de la lumière, les peintres précurseurs de ce mouvement comme Renoir et Monet continuent pendant la Belle Époque d'expérimenter ce domaine. Mais d'autres peintres ouvrent également d'autres voies artistiques, c'est le cas de Gauguin par exemple, qualifié de peintre post-impressioniste. Cézanne et Van Gogh ont recours à des couleurs très heurtées qui font d'eux les précurseurs du cubisme, dont Cézanne lui-même décrit le concept par cette phrase : « Traitez la nature par le cylindre, la sphère, le cône, le tout mis en perspective, soit que chaque côté d'un objet, d'un plan, se dirige vers un point central. » Dans les œuvres d'art cubiste, les objets sont fragmentés, analysés et rassemblés dans une forme abstraite au lieu d'un objet représenté d'un seul point de vue. La principale caractéristique de ces œuvres est la géométrisation des formes. Picasso et Braque ou Juan Gris seront plus tard les maitres de la tendance. La première œuvre considérée comme cubiste est de Picasso en 1907 : « Les demoiselles d'Avignon ». En plus de la géométrisation des formes et une construction du tableau rigoureuse, l'influence de l'art africain est très présente, ce qui entraina de vives critiques lors de son

en relation

  • Paris à la belle epoque, une ville en plein transformation
    886 mots | 4 pages
  • Paris
    1967 mots | 8 pages
  • Tendences de s'habiller à belle epoque
    2793 mots | 12 pages
  • La france de la belle époque, entre archaisme et modernité
    3191 mots | 13 pages
  • Synthèse belle epoque
    1404 mots | 6 pages
  • Belle epoque
    377 mots | 2 pages
  • La belle époque : la peinture
    4071 mots | 17 pages
  • Belle epoque
    1014 mots | 5 pages
  • Le rayonnement culturel de paris à la belle époque
    493 mots | 2 pages
  • Paris à la belle epoque
    2192 mots | 9 pages