Parler de culture populaire cela a-t-il un sens ?

Pages: 12 (2907 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Parler de culture populaire cela a-t-il un sens ?






















La culture populaire représente une forme de culture dont la principale caractéristique est d’être produite en masse et appréciée par un grand nombre. À l’opposée de la culture qualifiée d’élitiste ou d’avant garde qui ne toucherait qu’une partie aisée et instruite de la population. Ainsi on comprendque la culture populaire se définie surtout comme en opposition à d’autres formes de cultures. Or, on parle souvent de culture de masse, cette notion est-elle en opposition avec la dichotomie : culture populaire – culture élitiste ? la culture populaire est-elle un enjeu pour les politiques ? La vision Bourdieusienne de la culture légitime est-elle dépassée ? Quels poids ont les sous cultures dansla société ? Peut-on affirmer leurs disparitions ? Qui est en mesure d’affirmer ce qui appartient à la sphère de la culture populaire, de la culture légitime ou de la culture de masse ? Ainsi, en d’autres termes, est-ce pertinent de parler à l’heure actuelle de culture populaire afin de chercher à qualifier une partie de la culture de la société Française ?
La culture populaire un leurrepéjoratif provenant d’une sorte de domino centrisme puisque la société Française est une société moyenisée et homogène culturellement avec l’action de l’école et de la culture de masse (I). Cependant ne peut-on pas comprendre la notion de culture de masse comme un renouveau de la culture populaire ? (II) Il existe des différences au sein de l’utilisation des pratiques culturelles reposant sur unedichotomie dominants – dominés, et un développement de sous cultures provenant de groupes non intégrés à la société, ce qui permet de mettre en lumière le sens réel de la notion de culture populaire (III).

*****

La culture populaire est par définition celle qui s’oppose à la culture de l’élite. Ainsi cela sous entend une société hiérarchisée avec aux opposés une classe populaire et une classedominante. Cette vision n’est elle pas faussée aujourd’hui ? Kuznets montre qu’il existe un lien entre le niveau de développement et les inégalités, il y a deux phases différentes : la phase 1 montre un creusement des inégalités à cause de l’exode rural et de l’importance du prolétariat, mais selon lui à partir de 1890 on entre dans une seconde phase. C’est-à-dire celle d’une réduction des inégalitésgrâce à une augmentation progressive des salaires, à la mise en place d’une protection sociale et d’un droit du travail, à l’augmentation de la qualification et à la stabilisation de la population ouvrière. Ainsi, il y a un réel gonflement numérique du nombre de personnes appartenant aux classes moyennes. Mendras montre dans La seconde Révolution française, 1965 et 1984 publié en 1988 que lasociété française est un ensemble de constellations. La société prend alors une forme d’une toupie, c’est-à-dire la répartition des revenus se réalise autour du revenu médian. C’est une preuve de la moyennisation de la société : la répartition n’est ni pyramidale ni en forme de sablier. Comme dans de la démocratie en Amérique de Tocqueville, on a l’impression que la constellation centrale est la plusimportante, c’est pourquoi nous pouvons parler d’une société moyennisée. La démocratisation annule les privilèges accordés aux élites et amoindrie leur poids en les menant vers la moyennisation, de même les classes populaires sont poussées vers le haut. Les classes moyennes sont un groupe central et pacificateur puisque la mobilité sociale est permise. Et c’est un espace d’échange car il y a unecontinuité sociale entre le bas et le haut de l’échelle sociale. Cela apaise les tensions sociales et limite le niveau de violence symbolique. Ainsi, il n’y a plus de sens à voir la société comme une société hiérarchisée selon un ou plusieurs critères. Ce qui a disparu c’est l’appartenance à des mondes sociaux. Ainsi, la culture propre à chacun de ses groupes n’a plus lieu d’exister. Toutefois,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’accompagnement à la culture par le secours populaire
  • Culture populaire
  • La culture populaire
  • la culture populaire
  • Culture savante et culture populaire
  • La culture et le sens
  • La culture des sens
  • Culture populaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !