Pensée economique

Pages: 21 (5133 mots) Publié le: 12 décembre 2010
I- De l'antiquité au siècle des lumières

- code d'Hammurabi (roi de Babyline 18 siècle avant JC) : l'Etat doit fixer des salaires de type indicatif en fonction de la qualité de chaque oeuvre.
Comparer avec la rémunération en fonction de la procduction marginale : pas sur la quantité mais la qualité ► subjectivité du travail accompli.
D'autre part on va regarder quand même la quantité detravail pour fixer les rémunération.
L'Etat doit aussi réguler les emprunts, grande réglementation (taux d'intérêt). L'Etat doit aussi réguler les location (hébergement) par rapport à la capacité des agents à la régler.
Il faut laisser le marché fixer les prix des logements mais en prenant compte les revenus des agents ► le code reconnaît la responsabilité professionnelle.

« Economie » vient dugrec « la maison » ► unité sociale et économique et « l'ordre », la règle ► les lois qui régisse la maison.
Dans la conception grecque, l'économie doit se subordonner à la politique (► « la vie de la cité » en grec).

Chez Platon et Aristote on a une supériorité de la politique et l'économie lui est subordonné ► pas économique autonome.
L'économie n'est pas au centre pour les grecs ► effetpervers de l'individualisme.
THALES : 650 av JC, il a spéculer sur les pressoir d'olive. Il s'est rendu compte que le marché des olive était négligeable. Il a acheté les pressoirs à olive à bas prix (servait à rien), l'année d'après il fait beau (prévision de Thales) et du coup tout l monde produit des olives et il revend ses pressoirs à olive très chère, il fait de gros gains ► prémisse de laloi de l'offre et de la demande.
PLATON : 428 av JC : « essai sur la chose publique ». pour lui l'économie c'est la gestion des biens et des personnes de la manière la plus juste possible « la cité idéale » = république. Il existe 3 classes : les magistrats et philosophes, les gardiens et les travailleurs et les producteurs. Seuls les producteurs devraient avoir le droit de propriété casdans les autres classes il faut éviter que les acteurs soient tentés par l'accumulation d'argent. La cité est supérieure à l'individu, l'intérêt général est supérieur à l'intérêt privé. La richesse il la considère comme fixe, pas de but d'augmenter la richesse. L'esclavage est considéré comme un moyen technique.
ARISTOTE : il y a une différence entre l'économie et la chrématistique (l'art dedétenir de la richesse, de l'or pour elle même). L'agriculture et la production relève de l'économie, ça assure la richesse. La nature c'est important pour lui. L'économie est d'administrer les différentes ressources. Pas de différence entre l'économie et le social. La monnaie doit servir à l'échange et l'échange permet le lien social, sans échange pas de vie social. Pour qu'il y ai échange il fautadopter le principe d'équivalence ► équivalence entre ce que je demande et ce que j'offre. Il distingue la valeur subjective d'un bien et la valeur commerciale du bien.

La pensée judéo-chrétienne : un certain nombre de règles qui s'applique à l'économie. Interdiction le droit à la propriété privée, mais perpétuelle. Il y a l'interdiction du prêt à intérêt, on ne prête pas avec intérêt, on lefait sur l'honneur, question de confiance. Le temps est quelque chose de divin, on ne peut pas donneur un coût au temps.
Une distribution régulière des richesses. Il y a aussi la hiérarchisation des activités, en outre l'agriculture prime sur le commerce. Se souvenir qu'il faut mettre en lumière les talents individuel, on condamne l'accumulation des richesses.

Période médiévale : lespenseurs vont introduire la notion de moral dans l'économie. Saint Thomas d'Aquin : il a réfléchi sur le prix, un bien doit être vendu à un juste prix, il doit couvrir les coûts de production, il soit accessible à l'acheteur pas disproportionné et il ne permet pas l'accumulation des richesses.
Pour vendre un bien dans le commerce il faut qu'il y ai une véritable valeur ajoutée dans le bien fabriqué,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La pensée économique
  • La pensée économique
  • La pensée économique
  • Pensée économique
  • La pensée economique
  • Pensées économique
  • La pensee economique
  • La pensée économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !