Pensées

26715 mots 107 pages
ATTENTION :
La pagination centrée est celle de la traduction, elle est souvent fautive, sans perte de texte. Celle qui figure en début de ligne ( ) correspond à l’édition anglaise de 1723.

Les mots hébreux sont translitérés, chaque lecteur ne possédant pas de police hébraïques, et il existe des variantes dans leur codage.

Les indications marginales sont reprises dans le texte en caractères plus petits.

A la correction il nous a paru indispensable d’ajouter quelques notes personnelles, elles figurent entre [ ]

C. G. le 1er mai 1999

L A
CONSTITUTION,
L'Histoire, les Lois, Charges, Ordres,
Règlements, et Usages,
DE LA
Très Vénérable FRATERNITÉ des

Francs -MAÇONS Acceptés ;
RÉUNIS

d'après leurs ARCHIVES générales, et leurs Fidèles TRADITIONS de nombreux Siècles.

POUR ÊTRE LU

Lors de l'Admission d'un NOUVEAU FRÈRE, quand le Vénérable ou le Surveillant commencera, ou ordonnera à quelque autre Frère de lire ce qui suit :

ADAM, notre premier Père, créé à l'Image de Dieu — le Grand Architecte de l'Univers — Année du Monde I. 4.003. avant J.-C. dut avoir, inscrites en son cœur, les Sciences Libérales, notamment la Géométrie. En effet, même depuis la Chute, on en trouve les Principes dans le Cœur de sa Progéniture ; par la suite,
A ces
(2)

ces principes furent exprimés en une Méthode convenable de Propositions en observant les Lois de Proportion tirées du Mécanisme: de sorte que les Arts Mécaniques donnant aux Érudits l'occasion de réduire en Méthode les Éléments de la Géométrie, cette noble Science ainsi réduite est le Fondement de tous ces Arts (Maçonnerie et Architecture en particulier) et la Règle selon laquelle ils sont dirigés et pratiqués.

Il est hors de doute qu'Adam enseigna à ses fils la Géométrie et son usage dans les quelques Arts et Métiers convenables, du moins pour ces Temps primitifs. On sait en effet que CAIN édifia une Cité qu'il nomma CONSACRÉE, ou DÉDIÉE, d'après le nom D'ENOCH, son Fils aîné ; et

en relation

  • la pensée
    572 mots | 3 pages
  • les pensées
    877 mots | 4 pages
  • PENSEE
    2049 mots | 9 pages
  • Les pensées
    2276 mots | 10 pages
  • La pensée
    2782 mots | 12 pages
  • Pensée
    460 mots | 2 pages
  • Pensées
    280 mots | 2 pages
  • Pensées
    1131 mots | 5 pages
  • La pensee
    1304 mots | 6 pages
  • Pensée de soi
    1640 mots | 7 pages