Pensez-vous que le théatre est " le lieu de la plus grande liberté, de l'imagination la plus folle"?

Pages: 7 (1538 mots) Publié le: 13 mars 2011
Le théâtre est-il le lieu de la plus grande liberté et de l’imagination la plus folle ?

Le théâtre existe depuis l’Antiquité, la plupart des personnes ont déjà vu au moins une fois dans leur vie une pièce de théâtre. Mais au fur et à mesure des années, l’écriture, les codes, la mise en scène, l’interprétation… on changé.
Nous allons donc nous interroger sur le sens qu’a le théâtre, est-il lelieu de la plus grande liberté et de l’imagination la plus folle ?

Nous allons voir d’une part les contraintes et d’autre part les libertés associées au théâtre.

Le théâtre a été souvent obligé de respecter certaines contraintes. Celui du XVII ème siècle en est une parfaite représentation.
Tout d’abord, beaucoup de règles sont héritées du théâtre classique avec surtout la règle des troisunités. L’unité de temps : la pièce doit représenter une action qui se déroule en moins de vingt-quatre heures ; l’unité d’action : il ne doit y avoir qu’une seule intrigue avec un commencement, un milieu et une fin ; l’unité de lieu : la pièce ne doit se jouer que dans un seul lieu, mais aussi les personnages (ils sont généralement tous de la même famille).
Toutes ces règles devaient êtrerespectées, sinon la pièce avait de grandes chances de ne pas être appréciée. Dans quasiment tous les poèmes classiques (comme « Le Bourgeois Gentilhomme » de Molière), la règle des trois unités est respectée. Même si ces règles empêchent de trop s’étendre ou de développer un nombre trop important d’histoires parallèles, elles représentent tout de même de grandes contraintes pour l’auteur et pour lemetteur en scène.

Mais il y a aussi d’autres contraintes au théâtre, aussi bien pour les décors que pour les acteurs. Des contraintes spatiales, la taille de la scène empêche en effet d’avoir un trop grand décor, on ne peut souvent représenter qu’une seule salle (ce qui peut convient bien à l’unité de lieu). Des contraintes temporelles, évidemment, la durée de la pièce est aussi limitée. Ellene peut pas durer trop longtemps au risque d’ennuyer les spectateurs. Des contraintes techniques, en effet, au théâtre, on ne peut pas faire rentrer un avion ou mettre une piscine sur scène. Les effets spéciaux peuvent être utilisés, mais ils sont également très limités (comme dans « Dom Juan » de Molière quand la statue du commandeur parle à Dom Juan). On ne peut pas non plus faire de feux ouutiliser des effets qui risqueraient de détruire la scène. En plus de tout cela, il y a aussi des contraintes pour les acteurs. Ils doivent respecter précisément le texte mais aussi toutes les didascalies pour savoir où se placer, quoi faire, comment dire une phrase (par exemple dans une scène de « Dom Juan » de Molière, Acte II, scène 3 où les didascalies montrent bien le jeu de scène despersonnages).

Enfin il y avait bien sûr des contraintes par rapport à la bienséance et à la censure. L’auteur de la pièce devait faire attention à ce qu’il écrit pour ne pas être censuré. Avant, les auteurs censurés voyaient leur pièce refusée d’être jouée dans le meilleur des cas, mais ils pouvaient également être arrêtés, emprisonnés et même exilés. Même si maintenant la censure n’existe quasimentplus, il existe encore une contrainte morale (dans un one-man-show de Dieudonné, il y a eu une polémique concernant certains propos sur les Juifs). Donc, même si la censure n’est plus trop présente, il faut quand même faire attention à ce que l’on dit. Ils doivent aussi respecter la bienséance, c’est-à-dire ce qui convient.
La conformité entre les actions d’un personnage et son caractère, sacohérence tout au long de la pièce, sont des éléments impératifs également. Mais aussi la conformité des personnages par rapport au langage, aux sentiments et aux mœurs de l’époque dans laquelle il vit.
La représentation sur scène d’action dans la limite de la bienséance est imposée par cette contrainte morale. Il préfèrera ainsi suggérer une action violente ou choquante plutôt que de la montrer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !