Petite introduction sur l’étude d’une pièce de théâtre au cycle

Pages: 11 (2666 mots) Publié le: 1 janvier 2012
[pic]
Petite introduction sur l’étude d’une pièce de théâtre au cycle 3

Une évidence : un texte de théâtre ni ne se lit, ni ne s’étudie comme un poème, un roman, un conte,…

|Quelques caractéristiques du texte théâtral |Conséquences pour l’étude d’une pièce ||Pour exister, le texte théâtral  a besoin d’un espace, d’un corps avec une voix, et d’un spectateur. C’est |Osons la mise en voix et la mise en scène (même modestes) de certains passages pour travailler |
|la mise en espace qui donne véritablement sens au texte(cf dix mises en scène de L’Avare ou de Dom Juan = |l’implicite du texte et l’interprétation.|
|dix Avares ou dix Dom Juans différents). Je trouve que la comparaison d’un texte théâtral avec une |Osons la mise en voix et la mise en scène de certains passages (même modestes): c’est un des rares |
|partition de musique est particulièrement éclairante. Encore plus que dans les autres textes littéraires, |moments où l’on peut travailler àl’école le langage du corps. |
|c’est un texte à « trous », avec beaucoup d’implicite et d’interprétations possibles. |Acceptons la subjectivité de chacun et favorisons les échanges autour des interprétations possibles. |
|La représentation théâtrale se joue sous les yeux des spectateurs, en un seul lieu, la scène, dans un|Autant que possible, allons au théâtre avec les élèves pour comprendre les contraintes du théâtre. |
|« là-maintenant » où, par des procédés de mise en scène, le passé, le présent, le futur, l’ici et |Explicitons ces contraintes avec les élèves. |
|l’ailleurs peuvent être représentés (= différent du cinéma).| |
|L’énonciation dans un texte théâtral est particulière : il y a uniquement des paroles de personnages et des|Prendre conscience de l’importance des paroles dans la vie, de ce qu’elles engagent. |
|didascalies pour se faire comprendre etavancer dans l’histoire. On a l’habitude de dire qu’au théâtre, |C’est un moment privilégié pour étudier les types de phrases et leurs conséquences sur |
|dire, c’est faire. |l’interlocuteur (ex : poser une question oblige l’interlocuteur à me répondre,…) ||D’autre part, il existe une double énonciation : le personnage s’adresse à un autre personnage, mais en | |
|même temps au public(toutes sortes de variations possibles, comme l’aparte…). ||
|Je ne résiste pas à l’envie de vous citer un célèbre auteur contemporain, Enzo Cormann : « Donner à voir |Le texte théâtral  est un lieu privilégié pour « l’éducation humaine ». Dans Le Petit violon par |
|des histoires d’êtres humains fictifs sert à représenter le monde qui nous contient, et à le contenir à |exemple, sont abordés les problèmes del’enfance battue, l’éducation, le pouvoir, l’acceptation de la|
|notre tour dans une cage de scène. Représenter le monde sert à l’examiner. Examiner le monde sert à le |différence, etc. |
|connaître. » |...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Petite pièce de théâtre
  • Analyse d'une piece de theatre
  • Analyse d'une pièce de théâtre
  • Dénouement d'une pièce de théâtre
  • Etude d'une pièce de théâtre
  • Rédaction d'une pièce de théâtre
  • Exploitation pédagogique d'une pièce de théâtre
  • Les succès d'une pièce de théâtre selon boileau

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !