Peut-on concevoir une liberté sans loi ?

Pages: 6 (1280 mots) Publié le: 8 novembre 2013
Pour le 04/10/13
TES1








Peut-on concevoir une liberté sans loi ?





































On peut dire que la liberté est un principe capital de l'homme, un principe qui l'aide à s'épanouir et à découvrir le monde ; mais cette liberté obéit à un autre principe de l'homme qui n'est autre que la loi. Liberté et loi dictent,en quelque sorte, la conduite de l'homme à travers son existence et pourtant, dans une certaine mesure, ces deux principes ne peuvent pas totalement coïncider. Il semblerait que la liberté soit parfois bloquée par la loi, et que la loi soit remise en cause par la liberté. Ainsi nous posons nous la question suivante : « Peut-on concevoir une liberté sans loi ? ». En effet, ces deux principessemblent liés en de nombreux points. Or ne serait-il pas possible de les imaginer l'un sans l'autre ? Ne pourrait-on pas penser une loi qui n'autoriserait aucune liberté, et donc une liberté qui n'a pas besoin de la loi ? Nous devront alors nous interroger sur les conséquences qu'une telle conception aurait, mais aussi sur les points positifs qu'elle pourrait avoir.


Pour commencer, nous pouvonsdéfinir la notion de liberté comme le fait d'être dégagé de toute obligation, de pouvoir agir sans contrainte, c'est à dire le fait d'être libre de tout mouvement, pensée, ou parole. Ainsi, la liberté peut-être vue comme quelque chose de paradoxal : non seulement elle permet d'émettre un jugement sur un objet, un individu, mais elle permet aussi d'agir sans être forcément jugé. La liberté est doncune possibilité hors du commun, qui permet à l'individu de se découvrir, de découvrir le monde, sans être dérangé par quelconque règle. Elle n'est jamais considérée comme une chose mauvaise, toujours comme quelque chose de positif puisqu'elle permet de faire tout ce que l'on désire faire ; la liberté est avant tout considérée comme un plaisir.
La loi quant à elle, est une convention, une règleédictée par une autorité, que tout le monde doit suivre. Elle est ainsi une sorte de code obligatoire, qui interdit ou autorise certaines choses aux individus, qui se doivent de le respecter sous peine de condamnations. On observe alors une première contradiction entre la liberté et la loi, puisque, après une condamnation, les libertés sont réduites ; la loi ne permet pas toutes les libertés.Pierre Choderlos de Laclos dit que « toute obligation est une entrave qui répugne à la liberté naturelle » ; la loi est une contrainte là ou la liberté est un plaisir. En effet la loi et donc les obligations limitent les libertés et les réduisent, dans certains cas, à néant. Il est alors possible de dire que, là ou la loi agit, la liberté n'existe pas ; c'est pourquoi il serait possible et attirantd'imaginer une absence de loi, et ainsi une totale liberté. Il serait en effet logique de concevoir que si la loi bloque la liberté, là où la loi n'est pas, la liberté est alors entière. Il est facile d'imaginer un tel système, ou la liberté serait reine, ou la loi n'existerait pas.
Ainsi l'idée d'une liberté sans loi est une idée qui semble au premier abord totalement réalisable, en effet s'iln'y a pas de loi alors la liberté est totale, une liberté peut donc tout à fait être concevable sans loi. Mais certaines nuances permettent de dire que, sans loi, la liberté ne serait pas tout à fait la même.


En effet, Pierre Corneille dit que « la liberté n'est rien quand tout le monde est libre » ; si le monde entier était libéré de toute loi, alors la liberté n'aurait plus le même goût.L'un des avantages de la liberté est le fait qu'elle sorte des lois, elle est alors quelque chose de presque exceptionnel, quelque chose qui n'est pas acquis, la liberté doit se mériter puisque la loi impose de nombreuses règles. Comme le dit André Maurois, « les abus de la liberté tuerons toujours la liberté », c'est-à-dire qu'à trop abuser de la liberté, celle-ci n'aura plus le même intérêt,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on concevoir une liberté sans loi ?
  • Peut-on concevoir une liberté sans loi
  • Peut on concevoir une liberte sans loi ?
  • Peut-on concevoir une liberté sans loi ?
  • Philo: peut-on concevoir la liberté sans la loi
  • Peut-on concevoir une liberté sans lois ?
  • peut on concevoir une liberté sans lois ?
  • Peut on concevoir une liberté sans lois ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !