« Peut-on considérer que le sport est la poursuite de la diplomatie par d’autres moyens ? »

806 mots 4 pages
« Peut-on considérer que le sport est la poursuite de la diplomatie par d’autres moyens ? »

« Il est évident que le télégraphe, les chemins de fer, le téléphone, la recherche passionnée de la science, les congrès, les expositions ont fait plus pour la paix que tous les traités et toutes les conventions diplomatiques. Eh bien j’ai l’espoir que l’athlétisme fera encore plus (… ) » Dixit le Baron Pierre de Coubertin lors d'une une assemblée à Paris en 1892. En prononçant cette phrase, le père de l’olympisme moderne ne s’imaginait pas à quel point son discours, ainsi que ses agissements allaient bouleverser le monde moderne.
Le sport est peu à peu devenu une tribune politique dont les enjeux stratégiques concurrencent parfois les exploits physiques. Les grands événements sportifs peuvent désormais être suivis par des millions de personnes à travers le monde, faisant ainsi du pays hôte et des participants les cibles de l’attention internationale. Les acteurs politiques sont alors en capacité d’utiliser l’image de leur pays pour initier ou influencer des négociations internationales. Ce que l’on appelle communément la diplomatie par le sport.
Dans cette étude, nous allons nous demander quels sont les impacts politiques dans le sport. Pour cela, nous analyserons les enjeux politiques dans le sport et les conséquences dans le monde. On y décrira ces enjeux en donnant des exemples sur les bienfaits et les méfaits dans le monde sportif.

Il y a déjà une vingtaine d’année que sont nés les « tennis diplomatiques », aussi appellés « five o’clock teas ». Malgré les évolutions de ce sport, le caractère original a été conservé. Les diplomates accrédités se retrouvaient regroupés et pouvaient ainsi converser. L’élément et les intérêts féminins étaient souvent au centre de la conversation et la diplomatie proprement dite n’y gagnait pas grand chose. Jusqu'à ce que les chefs d’Etats, les Princes, les ministres passionnés de sport soient à leur tour invités. Dès lors les

en relation

  • Politique étrangère du cameroun
    16748 mots | 67 pages
  • Le modele francais
    3315 mots | 14 pages
  • L'administration publique
    2391 mots | 10 pages
  • Qatar
    73084 mots | 293 pages
  • Pratique diplomatique
    16481 mots | 66 pages
  • Qia fond souverain
    11200 mots | 45 pages
  • La france culturelle
    41706 mots | 167 pages
  • Ananlyse de marché (Contexte) Go sport
    11600 mots | 47 pages
  • le football
    24942 mots | 100 pages
  • Palapapapapa
    25702 mots | 103 pages