Peut on opposer l'art à la technique

Pages: 7 (1544 mots) Publié le: 28 janvier 2011
Sujet : peut-on opposer l’art à la technique ?

« Ars longa, vita brevis. » Ainsi les Latins traduisirent-ils une pensée d’Hippocrate, que nous pourrions énoncer de la suivante manière : « L’art est long, la vie courte. » La pérennité de l’art, en effet, assure celle de ses géniteurs ; mais ce serait mal juger cet aphorisme que de restreindre ainsi la portée du terme « ars », car nous seraitalors occulté le sens de l’expression tel qu’il fut compris par qui immortalisa cet adage. Qu’était pour Hippocrate la τέχνη, et qu’était l’ars pour qui traduisit ce mot grec ? Ce dernier, rappelons-le, est à l’origine de notre technique ; quel est donc le lien entre ces deux disciplines ? Sont-elles consubstantielles, l’une comprend-elle l’autre, ou serait-il plus juste d’établir une oppositionentre elles ? Il convient de procéder à une réponse à cette problématique en trois temps : d’abord sera considérée l’opinion antique, qui longtemps eut cours ; puis, celle qui s’y substitua au XVIIIe siècle ; enfin sera avancée une conciliation de ces deux thèses.
La conception antique de l’art constitue le premier objet de notre étude. Dans l’Antiquité, l’on considère que l’art est essentiellementune technique, ou un ensemble de techniques, orientées vers une fin donnée ; l’art relève de la production artificielle, et peut qualifier diverses activités, ou les outils s’y rapportant. C’est ainsi que les Anciens parlent des arts de la guerre, de la médecine, et ainsi de suite ; Horace fut l’auteur d’un Ars Poetica, et Ovide d’un Ars Amatoria ; Salluste va jusqu’à employer le terme dans lesens de « vertus », en ce qu’elles sont auxiliatrices de quiconque désire mener une heureuse vie.
Si technique provient du mot τέχνη, le terme ars nous a donné à la fois artiste et artisan ; sa descendance nous signifie avec assez d’éloquence quels en furent les sens. Pour les Anciens, la pratique de l’art est essentiellement liée à celle de la technique : l’artiste et l’artisan sont un. Latechnique fournit des outils et un savoir qui transparaissent dans les productions artificielles qui en procèdent ; ainsi fut conféré la dénomination d’art à la première comme aux secondes.
Cette conception sera mieux comprise si l’on considère la suivante expression d’Aristote, dans sa Physique : « l’art imite la nature » ; ou plus précisément encore, suivant saint Thomas d’Aquin : « ars imitaturnaturam in sua operatione », « l’art imite la nature dans son opération », dans sa manière de procéder. Selon les Anciens, en effet, ainsi que le souligne ce même Aristote, « la nature ne fait rien en vain » : ses actions sont toutes ordonnées à une certaine fin. C’est en cela que l’art doit imiter la nature : l’art, la technique, doit d’une manière propice et convenable diriger les forces dont l’ondispose à la fin que l’on s’est donnée.
Cette conception antique, qui connut plusieurs millénaires de prépondérance, fut cependant remise en question au XVIIIe siècle.
C’est alors, en effet, qu’un sens distinct sera attaché au terme d’art, lequel dès lors cesse d’être comme synonyme de technique. Ce siècle va voir naître une conception nouvelle, qui voit dans l’art le moyen de la sensibilisation àune beauté enracinée dans la subjectivité et dont chacun est juge. Le philosophe allemand Baumgarten crée le terme d’esthétique pour désigner l’exercice de la faculté du goût dans le discernement du beau ; ce même exercice devient le critère premier du jugement d’une production artistique.
Cette conception sera menée jusqu’à la considération de l’art comme seul moyen de production du beau, etmarquera ainsi une rupture avec l’opinion jusqu’alors courante qui établit une équivalence entre art et technique ; car l’enfantement du beau devient alors la fonction première de l’art, et l’on ne désignera par là que les productions chez lesquelles on trouvera ce caractère.
Si la conception antique voit dans l’art une nécessité d’imiter la nature dans sa manière d’ordonner et d’exécuter ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut on opposer l'art et la technique
  • Peut-on réduire l'art à la technique
  • Peut-on opposer art et technique
  • L'art peut-il se passer de maîtrise technique
  • La technique s'oppose t elle a l'art
  • Peut on opposer le devoir a la liberté
  • L'art se réduit il à la technique
  • L’art peut-il se passer d’une maîtrise technique ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !