Peut-on parler de solidarité entre générations ?

Pages: 10 (2413 mots) Publié le: 1 août 2010
TEST ATTACHE 2010

EPREUVE DE DISSERTATION : PROPOSITION DE CORRIGE (version envoyée au BF le 1 mai)

SUJET 1

Internet offre des possibilités d'information et de communication véritablement illimitées.... Aujourd'hui, Facebook, MySpace, Twitter et Linkedln, pour ne nommer que les plus connues, sont des infrastructures de « réseautage » personnel ou d’affaires, qui se diffusent à grandeéchelle : par exemple, 9 lycéens sur 10 auraient un compte Facebook.

Entre les peurs et les espoirs suscités par l’émergence des moyens de communication électronique, quels sont, selon vous, les effets réels des réseaux sociaux personnels sur le Web ?

Introduction
Facebook est né à Harvard. A l'origine, c'est un réseau interne à l'université. Puis il s'est étendu aux autres universitésaméricaines. Depuis le mois de mai 2007, le site est ouvert à tous, et rassemble aujourd'hui plus de 150 millions de membres. Les réseaux sociaux ne sont pas une simple version moderne du vieux carnet d'adresses.
S'ils créent une menace pour les individus, elle se situe sur le terrain de l'exposition de soi et de l'ambivalence entre la vie privée et la vie publique – façonnant la notion floue et impured' « extimité »... En outre, le risque de récupération marketing ou privée des données semées est à l'origine d'un trouble inconsciemment entretenu par les utilisateurs et les concepteurs de ces services.

Toutefois, il s'agit de mesurer une réalité plus complexe que la morale paranoïaque laisse entrevoir, à savoir une nouvelle forme de sociabilité maîtrisée, reflet d'une technologie et del'esprit d'une génération qui acquiert à marche forcée des compétences et des codes que ses aînés ont éprouvé au prix d'une expérience différente.

1 Les réseaux sociaux sur Internet sont perçus comme une menace pour les individus.

Les réseaux sociaux offrent via l'internet de nouvelles opportunités de communication : un utilisateur de Facebook est en moyenne relié à 120 « amis » .

Leurfonctionnement même encourage leurs utilisateurs à dévoiler un grand nombre d'informations sur leur vie privée (profil-type sur Facebook : en moyenne 40 informations dont les nom, date de naissance, sexe, opinions politiques et religieuses, préférences sexuelles, livres et films préférés, parcours scolaire, universitaire et professionnel) le tout accompagné de photographies, et parfois même de vidéos.Ces informations permettent de rencontrer les utilisateurs partageant des centres d’intérêt, de former des groupes et d'y inviter d’autres personnes. Or, une fois en ligne, ces informations échappent au contrôle des intéressés  : d'une part, ces informations peuvent être vues ou lues par des personnes ne figurant pas parmi les contacts de cet utilisateur ; d'autre part, elles peuvent êtreréutilisées à leur insu par d'autres membres de ce réseau.

Or, la vie privée est un fondement des sociétés modernes et démocratiques : l'individu a le droit de disposer d'un espace privé, distinct de la vie collective de la communauté. Au lendemain de la Révolution, pour Benjamin Constant, contre la « liberté des Anciens » qui pensent que l'homme n'est libre que par sa participation active au pouvoircollectif, la « liberté des Modernes » se conçoit comme la protection face aux immixtions de la puissance publique. De son coté, Alexis de Tocqueville analyse la notion de vie privée au regard de l'« égalisation croissante des conditions » et de la diffusion de la démocratie, un « état social » qui 'accompagne de la montée de l'individualisme, « un sentiment réfléchi et paisible qui disposechaque citoyen à s'isoler de la masse de ses semblables et à se retirer à l'écart avec sa famille et des amis ».

Toutefois, les régimes totalitaires au Xxème siècle ont entendu soumettre l'individu à la réalisation d'une unité fantasmée fondée sur la race, l'histoire ou l'idéologie, et qui fonctionnaient précisément sur la négation de l'existence et de la légitimité de la sphère privée ( La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on parler de solidarité entre les générations ,
  • Peut ton parler de solidariter entres générations
  • Peut on parler de conflit entre génération
  • Peut-on parler de l’amélioration durable des relations internationales entre 1963 et 1975 ?
  • Tu peut parler chinoi sans parler français ?
  • Peut-on parler de nature humaine
  • La poésie peut-elle parler de tout ?
  • Peut-on séparer penser et parler ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !