Peut on vraiment concilier la justice et la liberté individuelle ?

Pages: 7 (1539 mots) Publié le: 31 janvier 2011
INTRODUCTION

Peut-on vraiment concilier la liberté avec les exigences que pose la justice ? Les avis sont partagés. En effet tout dépend du contexte et dans quelle mesure la justice et la liberté auraient des exigences contradictoires ?
Si on regarde de près la définition universelle du mot liberté, nous conviendront que la liberté est un idéal. Mais de quelle liberté parlons nous ? Laliberté naturelle, en vertu du droit naturel?
La liberté civile, en respectant les lois ?
La liberté politiques?
Ou alors la liberté individuelle ? (droit de chacun d'agir librement sans encourir de mesures arbitraires)Être libre serait de n'être soumis à aucune contrainte.

Mais n'être soumis à aucune contrainte est impossible, vivre en société implique d'imposer et de respecter des règles de viecommunes. La justice fait en sorte que tous les citoyens respectent ces règles, pour cela, il faut évidement imposer des lois auxquelles, si quelqu'un les entrave, sera privé de sa liberté (ex:prison). C'est ce que dénoncent certains : la justice empêche la liberté.
Mais n'aurait-elle pas pour but de garantir la liberté des uns en condamnant celle des autres? « La liberté des uns s’arrête là oùcommence celle des autres » , Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.
Sommes-nous libre dans la vie ?
Un débat s'installe.

Notre objectif est donc de débattre sur un sujet que l'on pourrait qualifier d'épineux, dans le sens où il n'est pas moindre de mentionner que la définition et la vision du mot liberté n'est pas la même pour tous.

I Des notions difficiles a définirAfin de pouvoir débattre sur le sujet, nous nous devons de savoir des notions comme celle de la liberté et celle évidement de la justice. Mais ce n'est pas si simple car outre les définitions universelles que l'on peut lire de ces deux termes, nous avons tous chacun notre propre définition de ces mots. Car si la notion de justice reste à peu près la même pour tous, celle de la liberté reste trèsabstraite. Pour certains, la liberté est un mythe.
Il est plus facile de définir « ce que n'est pas la liberté »
-
-
D'une manière générale, d'un point de vue politique et social, aujourd'hui, être libre signifie de bénéficier de droits fondamentaux tels que la liberté d'expression et d'opinion etc.. qui sont garantis par la loi.

II Les positionsphilosophiques

Nombreux ont étés les philosophes et les intellectuels à tenter de répondre a une problématique semblable à la notre. Et pour cause, cette question de savoir si la justice et la liberté font vraiment bon ménage ensemble, n'a jamais vraiment trouvée réponse.

L'un des principaux précurseurs des Lumières, John Locke, philosophe anglais. Sa philosophie politique est une étape fondatricede la pensée libérale, elle se divise en trois parties distinctes :
* la loi naturelle
* la propriété
* le libéralisme

La loi naturelle :

« un état dans lequel les hommes se trouvent en tant qu'homme et non pas en tant que membre d'un société.. » -Traité du gouvernement civil, § 14-

Aucun homme n'est soumis, par nature, à quiconque, ils sont libres et égaux. Nul ne peut détenir uneautorité législative.
Selon Locke, le droit à la liberté fait partie des trois droits fondamentaux avec
-le droit à la vie et à fonder une famille
et le droit à la jouissance de ses biens et surtout à l'échange.

Par ses idées du libéralisme et de la loi naturelle,John Locke va influencer le très célèbre philosophe français, Jean-Jacques Rousseau. En 1772, il écrit Du contrat social (ouPrincipes du droit politique), un ouvrage que l'on peut qualifier de «philosophie politique». Dans cette oeuvre, Rousseau établit une organisation sociale «juste» qui repose sur un pacte garantissant la liberté et l'égalité entre tous les citoyens. Dans ce pacte «social», les citoyens renoncent à leur liberté naturelle pour avoir une liberté dite civile.
En effet, la souveraineté populaire est le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on concilier travail et liberté?
  • Libertés individuelles
  • La liberté individuelle
  • la liberté individuelle
  • Libert individuelle
  • Liberté individuelle
  • Liberté individuelle
  • L’etat peut il limiter les libertés individuelles au nom de la dignité de la personne ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !