Phédre

Pages: 9 (2162 mots) Publié le: 7 janvier 2013
Article
« Phèdre et l’inceste » H. P. Salomon
Études françaises, vol. 1, n° 2, 1965, p. 131-135.

Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :
URI: http://id.erudit.org/iderudit/036196ar DOI: 10.7202/036196ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droitd'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et lavalorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 7 January 2013 11:45

NOTES DE LECTURE

PHEDRE ET L'INCESTE

Le chef-d'œuvre de Racine est imprégné d'une conception biblique du péché. Le fond de la pièce, c'est le caractère monstrueux del'amour de Phèdre pour son beau-fils, amour qui dépasse en horreur la passion de sa mère Pasiphaé pour un taureau. Cette notion est étrangère à la tradition religieuse grecque et latine. En effet, le nariage d'une veuve et de son beau-fils était chose courante parmi les Grecs de l'antiquité; il était même considéré comme un pieux devoir familial. Ainsi dans les Trachiniennes de Sophocle nousvoyons Hercule mourant supplier son fils de respecter l'honneur familial : Après ma mort, si tu as à cœur, dans ta piété filiale, de tenir ton serment, prends cette femme pour épouse; c'est un ordre de ton père. Je ne veux pas qu'un autre que toi possède la compagne qui a dormi à mes côtés. C'est toi, mon fils, qui seras son mari. Obéis-moi, (v. 1222 et suiv.) Le droit romain, qui n'autorisait pasl'union entre fils et belle-mère, en prévoyait cependant la légitimation après coup. Dans la Phœdra de Sénèque, au vers 597, la reine laisse entrevoir cette possibilité et l'histoire nous la confirme 1. Nous voudrions souligner ici le rôle de la Bible dans l'horreur sacrée qu'éprouvent les personnages de Racine pour l'inceste, qu'ils appellent par son nom à cinq occasions: Un jour ne fait point d'unmortel vertueux un lâche incestueux. (Hippolyte, v. 1099-1100) Va chercher des amis dont l'estime funeste applaudisse à l'inceste. (Thésée, v. 1145-1146) Vous me parlez toujours d'inceste (Phèdre, v. 1149) Je respire l'inceste . . . (Phèdre, v. 1270) C'est moi qui sur ce fils chaste et respectueux Osai jeter un œil incestueux. (Phèdre, v. 1623-1624)

1. Cf. R. C. Knight, Racine et la Grèce,Paris, Boivin, 1950, p. 340.

Notes de lecture

132

ÉTUDES FEANÇAISES

L'amour de Phèdre pour Hippolyte ne perd rien de son horreur même lorsqu'on a annoncé la mort de Thésée. Aucun des principaux personnages n'accepte l'opinion d'Oenone: Votre flamme devient une flamme ordinaire. Thésée en expirant vient de rompre les nœuds Qui faisaient tout le crime et l'horreur de vos feux. (v. 350-352)Hippolyte, tout à fait convaincu de la mort de son père, puisqu'il prend sur lui de libérer Aricie, fonde l'accusation d'inceste: . . . Madame, oubliez-vous Que Thésée est mon père, et qu'il est votre époux ? (v. 663-664) Phèdre, de son côté, se reconnaît coupable: La veuve de Thésée ose aimer Hippolyte ! (v. 702) Lorsque Phèdre reproche à la nourrice sa tactique: Par tes conseils flatteurs . . .Tu m'as fait entrevoir que je pouvais l'aimer, (v. 771-772) Oenone avoue implicitement avoir fraudé les lois divines: De quoi pour vous sauver n'étais-je pas capable ? (v. 774) Nous trouvons dans le Nouveau Testament l'explication de ces scrupules et de ces remords : On entend dire généralement qu'il y a parmi vous de l'impudicité, et une 2 impudicité telle qu'elle ne se rencontre pas même chez...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phèdre
  • phédre
  • phedre
  • phedre
  • Phedre
  • QUI EST PHEDRE
  • Phèdre
  • Phedre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !