Philo tl

Pages: 11 (2676 mots) Publié le: 27 avril 2012
Le travail est-il pour l'homme un obstacle à la liberté?

Résumé:
Se demander si le travail est pour l'homme un obstacle à la liberté, c'est s'interroger sur ce qui, dans le travail, pourrait être de nature à nous empêcher de nous réaliser. A priori, le travail est activité spécifiquement humaine, en ce qu'il nous détache du monde de la nécessité naturelle. Dans la mesure où il est effort detransformation de la nature (la nature extérieure et la nôtre), on pourrait donc penser que notre libération passe par lui. En quoi nous empêcherait-il d'être libre, dès lors qu'être libre implique de se maîtriser, d'être auteur de ses actes, et que le travail marque, par la perspective de maîtrise qu'il nous offre, la fin de notre animalité ? Un obstacle est ce qui s'interpose entre nous et lachose visée : mais nous devrons nous demander pourquoi le travail et la liberté s'excluraient mutuellement. Qu'est-ce qui, dans cette activité proprement humaine qu'est le travail, est de nature à nous séparer de ce que nous visons, à savoir la liberté ? Tout travail renvoie-t-il à de la contrainte ?
1- Le travail, en ce qu'il nous libère de la nature, n'est pas un obstacle, il est la condition denotre liberté
2- Mais le travail dans sa forme productive ne reconduit-il pas la servitude en perdant son but originel ?
3- Dans quelle mesure on peut dire que le travail ne nos empêche pas seulement d'être libre : il est aussi ce qui est à dépasser pour devenir libre
AUTRE
Corrigé
Introduction
Nul doute que nous soyons nombreux à souhaiter n'avoir pas à travailler : le travail tend à nousapparaître comme une contrainte sociale déplaisante et pénible. Il faut travailler à l'école, puis il faudra trouver un emploi pour gagner sa vie et prendre ainsi sa place dans la société, au point que la majeure partie de notre vie semble placée sous le signe du travail. Or le travail est avant tout une activité impliquant de se soumettre à des règles dont on ne décide pas : il y a un savoir-faireà acquérir, des procédures et des procédés de fabrication à respecter ; en un mot, je ne peux pas faire n'importe quoi, comme bon me semble, si je veux parvenir au résultat escompté. S'adonner à un travail, c'est donc toujours se plier à des exigences qui ne dépendent nullement de notre libre arbitre, mais qui semblent au contraire venir le brider. Pour autant, le travail est-il pour l'homme unobstacle à la liberté ? Car enfin, c'est bien aussi parce que je travaille que je peux me rendre indépendant de la tutelle d'autrui, produire par moi-même ce qui est nécessaire à ma subsistance et à mon bien-être, et ainsi avoir les moyens de mener ma vie comme je l'entends, sans plus dépendre désormais du bon vouloir des autres. En ce sens, si le temps du travail, en tant qu'effort sur soi,n'apparaît pas au premier abord comme un moment de liberté, le résultat du travail semble quant à lui l'instrument de ma libération : certes, au moment où je travaille, je ne fais pas ce que je désire, mais grâce à mon travail (aux objets que j'aurai fabriqués contre un salaire ou que je pourrai vendre), je me donnerai les moyens d'acquérir ce qui peut m'être utile ou me faire plaisir.
Encorefaudrait-il cependant que la liberté fût bien ce que nous avons jusqu'ici présupposé qu'elle était : pouvoir faire ce qu'on désire, c'est-à-dire finalement ce qui nous plaît, sans obstacles ni limites. Telle est sans doute bien l'entente la plus ordinaire de la liberté ; mais pour commune qu'elle soit, elle demeure fortement contestable : sans doute, travailler est une nécessité sociale (et même, on pourrale montrer, une nécessité vitale) ; sans doute aussi, je ne décide pas des techniques à mettre en œuvre quand je travaille ; mais est-ce que je décide davantage de mes besoins et de mes désirs en général ? Est-il en mon pouvoir de désirer ceci plutôt que cela ? À dire vrai, il s'agit là d'impulsions qui toujours s'imposent et tendent tyranniquement à faire la loi en nous. Mais alors, leur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le Moi, conscient inconscient Philo TL
  • Zadig tl
  • Texte de pascal tl
  • THEME 1 TL histoire
  • Cours tl le temps et la mémoire
  • La mondialisation cours tl
  • Le désir cours tl
  • Commentaire tl d4italien

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !