philo

Pages: 5 (1132 mots) Publié le: 8 janvier 2014
 Sujet : peut-on vivre heureux sans penser ?

Les animaux semblent vivre heureux sans penser car ils ne se soucient de rien, ils paraissent n'avoir aucune contrainte, ils font ce qu'ils veulent. On pourrait donc dire qu'être heureux, c'est être libre et que pour être libres, les animaux n'ont pas besoin de penser. Le bonheur pour eux consiste à répondre à leurs besoins naturels. S'ils ontfaim, ils mangent et ils sont fatigués, ils dorment. Donc ils n'ont pas besoin réfléchir pour ça. Mais devoir répondre aux besoins naturels est une forme de contrainte, car il faut le faire de façon immédiate. Donc, les animaux ne sont pas vraiment libres. Et s'ils ne sont pas libres, ils ne sont pas heureux.
Il faut donc se demander si la situation est la même pour les humains.
En tant qu'ilsfont partie des animaux, les humains ont aussi des besoins naturels auxquels ils doivent répondre. Donc, comme ceux-ci, ils sont soumis à des contraintes et ne peuvent grâce à elles être heureux.
Mais les humains peuvent toucher le bonheur de façon différente, car ils ont à la fois des besoins naturels et des besoins sociaux. En effet, comme le disait Aristote, « l'homme est par nature un animalpolitique », c'est-à-dire un être social, fait pour vivre en groupe et ce qui le distingue des autres animaux sociaux comme les abeilles, c'est le fait qu'il ait la parole.
On ne peut donc pas dire que les animaux sont vraiment heureux, en effet, ils sont commandés pas leur instincts, et n'ont pas de recul sur leur vie, contrairement à l'homme qui, grâce à la parole et à la vie en société, peutparler de ce qu'il vit avec les autres hommes. En satisfaisant à ces besoins, il réalise sa nature, et pourrait donc être heureux.
Mais répondre aux besoins naturels et aux besoins sociaux est-il suffisant pour être heureux ?
Les humains semblent pouvoir obtenir le bonheur dans le moment présent sans devoir développer une profonde pensée, soit en développant leurs liens sociaux, soit enprofitant des plaisirs qu'offre la satisfaction de leurs besoins. Il pourrait suffire de profiter du moment présent et de ce qu'il apporte, ou comme l'enseigne l’Épicurisme «carpe diem» (c'est-à-dire la nécessité de jouir du moment présent). Il n'est pas besoin de chercher le bonheur loin ou dans des choses qu'on ne peut pas atteindre, il suffit de savoir se contenter de ce qui est à notre portée. Et ence sens, penser, réfléchir trop profondément à des choses qu'on ne peut atteindre, ne nous rend pas heureux, au contraire. Vouloir des choses qu'on ne peut atteindre nous rend malheureux.
Mais vivre dans le moment présent, se contenter de peu et surtout de ne satisfaire que nos besoins, est-ce vraiment le bonheur ou bien le plaisir?
Le plaisir peut se définir chez l’être vivant comme unesensation ou un émotion agréable, liée à la satisfaction d'un désir ou d'un besoin, et ce sens, elle ne dure qu'un court moment, que le temps de cette satisfaction. Le désir une fois assouvi, il disparaît pour être remplacé par un autre désir, et cela jusqu'à ce qu'on meurt. Or, comme nous l'avons vu en introduction, le bonheur peut se définir comme un état de complète satisfaction, non comme unplaisir singulier, mais comme un état durable. Une fois qu'on l'a atteint, on s'efforce de le conserver. Donc le plaisir est totalement différent du bonheur, le second est plus fort que le premier.

On ne peut pas obtenir le bonheur tout de suite, quand on le veut, simplement en claquant des doigts, il faut faire des efforts pour l'obtenir, ce n'est pas état auquel on parvient si facilement. Onpeut le comparer à un chemin qui nous mène à cet état. C'est ce que raconte Platon dans l'histoire de la Caverne. Les hommes qui sont prisonniers ne voient que les ombres des objets sur le mur devant eux et croient que c'est la réalité. Mais si on en délivre un et qu'il sort, il comprendra que les vrais objets ne sont pas les ombres. Pour connaître la vérité, il doit donc emprunter un chemin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philo philo
  • Philo
  • la philo
  • Philo
  • Philo
  • philo
  • Philo
  • Philo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !