Philo

Pages: 7 (1540 mots) Publié le: 2 janvier 2015
e coeur et la raison : Quels rapports ?
Pour Pascal, la vérité est accessible par deux moyens :  le coeur et l’esprit. Ce que Pascal appelle le coeur, c’est la faculté qui nous fait connaître les choses par une intuition immédiate et qui, étroitement reliée au corps, comporte tout ce que nous entendons par instinct, sensibilité, sentiment. La raison ne fait que déduire et conclure à partir despremiers principes qui, eux, nous sont directement communiqués par le coeur. Le coeur est donc premier, antérieur, supérieur à l’esprit.
C’est donc par le coeur et non par la raison que nous devons appréhender les vérités religieuses. Et c’est aussi par le coeur que nous devons, pouvons, convaincre les incrédules.
La phrase “Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point” reflète lathéorie de Pascal sur la croyance religieuse, donc, selon laquelle le coeur est une meilleure voie d’accès à Dieu que la raison, elle-même limitée.



Commentaire d’un extrait de Freud, L’avenir d’une illusion
I. La thèse des contradicteurs à Freud ''Je vous contredis donc'' à ''la cruelle réalité effective''
II. Le cas où l'homme n'a pas baigné dès sa naissance dans une atmosphère où dieu estvénéré
III. On peut se passer de la religion si elle est considérée comme ''le stade de l'infantilisme''
IV. Selon Freud, la croyance religieuse est acquise
Dans cet extrait de L’avenir d’une illusion, Freud s’attarde sur le thème de la religion. 
L’adverbe « donc » renvoie à une conclusion. Or, pour qu’il y ait une conclusion, il faut un développement. Cela montre que nous, lecteurs, prenons ladiscussion en plein cours. De plus, il y a l’expression « lorsque vous en arrivez à déduire » ce qui montre que l’explication d’une idée à déjà été faite précédemment. Il s’agit d’une réponse d’un entretien entre Freud et quelqu’un ou d’une conférence : Freud s’adresse probablement à un public qui a montré un point de désaccord par rapport à sa thèse qu’il avance. Ainsi pour le public ou lescorrespondants de Freud, l’homme est incapable d’affronter la réalité sans le « réconfort » de la religion. Il serait donc impossible de se passer de la religion pour vivre. 
La religion (système de croyances et de pratiques relatives à des choses sacrées, aux sentiments de la divinité et unissant dans une même communauté tous ceux qui y adhérent) est un lien entre les hommes (du latin religion,relegere : lien, rassembler) est représentée comme quelque chose de doux en apparence, puis amer, virant vers le poison. Cela montre que la religion semble positive de l’extérieur (« doux »), mais en réalité, c’est un véritable poison pour l’homme. La religion est aussi comparée à une « névrose » c'est-à-dire un symptôme qui peut changer de façon négative le comportement ou la vie d’un homme. C’est doncune folie selon Freud.
La question à laquelle peut répondre cet extrait de texte est « Peut-on se passer de l’illusion religieuse ou de la religion ? » La religion est-elle en effet, nécessaire à l’homme pour vivre ? La réponse de certains est donc que la religion est nécessaire pour surmonter ses peurs, les différentes épreuves de la vie. L’homme a besoin d’elle pour se consoler lorsqu’il estface à une « réalité cruelle » (mort d’un proche). Le texte est composé de deux parties. La première correspond à la thèse des contradicteurs à Freud « Je vous contredis donc » à « la cruelle réalité effective », la seconde partie correspond à la thèse de Freud (avec ses trois réponses). 
[...] L’homme sans le secours de la religion, n’aurait probablement pas continué à lutter pour vivre. Lareligion explique, protège, donne un sens à l’existence, promet une fidélité au-delà de la mort. Les termes sollicitudes bienveillances bien au chaud ce sont des mots chaleureux. Apporter sa sollicitude c’est apporter son attention, protéger et aider quelqu’un dans une situation. La comparaison avec la situation de l’enfant quittant la maison paternelle s’impose : ce que l’homme perd en même temps...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philo philo
  • Philo
  • la philo
  • Philo
  • Philo
  • philo
  • Philo
  • Philo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !