philo

8759 mots 36 pages
5/11/2014

» Freud ou l’hypothèse d’un inconscient psychique. - PhiloLog

Introduction
Table des matières
Cours de Philosophie
Lecture suivie
Bibliographie
Index
Chercher

PhiloLog
Cours de philosophie
Flux pour
Articles
Commentaires
« "L’âme c’est ce qui refuse le corps" Alain
Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci. Freud. »

Freud ou l’hypothèse d’un inconscient psychique.
12 nov 2007 par Simone MANON

Historiquement, la psychanalyse s'élabore entre 1895 et 1925, dans un climat intellectuel fortement marqué par les théories neurophysiologiques. Freud dit de lui-même qu'il était un neurologue ne comprenant rien aux névroses. « Je présentais un jour un névropathe affecté d'une céphalalgie fixe comme un cas de méningite chronique. A mon excuse, soit dit en passant, c'était alors le temps où les plus grandes autorités de Vienne diagnostiquaient la neurasthénie comme une tumeur du cerveau » Ma vie et la psychanalyse. Freud, médecin viennois travaille avec Breuer, Brücke, mais aussi
Charcot et Bernheim. L'enjeu de l'époque est de « faire entrer la psychologie dans le cadre des sciences naturelles, c'est-à-dire de représenter les processus psychiques comme des états quantitativement déterminés de particules distinguables, ceci afin de les rendre évidents et incontournables » Esquisse d'une psychologie scientifique.

Mais Freud va rompre avec l'idée que les phénomènes psychiques ont une cause essentiellement organique en étant attentif à sa propre vie psychique, en particulier à ses rêves et en tirant les leçons de sa pratique clinique reposant sur l'usage de l'hypnose comme moyen thérapeutique. http://www.philolog.fr/freud-ou-lhypothese-dun-inconscient-psychique/ 1/20

5/11/2014

» Freud ou l’hypothèse d’un inconscient psychique. - PhiloLog

Pour rendre intelligibles les phénomènes qu'il observe, il propose de diviser le psychisme en psychisme conscient et psychisme inconscient. Il énonce ainsi la prémisse fondamentale de

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages