Philo

1180 mots 5 pages
Dissertation

Il semble de premier abord que la philosophie et la science n'ont pas le même but. En effet, le philosophe recherche le sens alors que le scientifique recherche la cause d'une explication d'un phénomène observé. Le scientifique se posera des questions telles que 'Qu'est ce qui fait que.. ?', 'Comment cela s'est-il produit ?' à contrario, le philosophe se demandera 'Pourquoi cela ?', 'Quelle en est la necéssité ?'. Ainsi, le philosophe ce concentre sur la raison d'être du phénomène et le scientifique sur sa cause. Se demander "La philosophie et la science ont-elles le même objet ?" apparait donc comme une opposition entre ces deux termes mais aussi comme une comparativité. Ce sujet impose plusieurs questions 'Peut on dire que la philosophie et la science sont différentes ?' 'Le processus qui les mènent aux buts se ressemble t-il ?' 'Peut-on dire que le scientifique, à travers ses expériences, trouvera le même résultat que le philosophe, si celui si en trouve un ?' Bons nombres de questions auxquelles nous pourrons répondre dans un raisonnement déductif avec une premiere partie qui reposera sur le fait que la philosophie et la science ont dans certaine mesure le même objet mais que, dans une seconde partie, il existe cependant une question interessante 'Peuvent-elles vivre l'une sans l'autre ?'

Tout d'abord, le raisonnement qu'il soit philosophique ou scientifique repose sur un phénomène. Ainsi, le scientifique est à la recherche d'une cause, d'une explication d'un phénomène observé. A partir de cela, il construira un raisonnement, il cherchera des réponses par rapport à ce phénomène en se basant sur des faits et des expériences scientifiques et devra fournir des preuves réelles pour appuyer ses arguments. Grâce à ces preuves, la théorie sera difficilement réfutable. Tout cela repose sur des calculs, des observations, en résumé sur du concret. En effet, la science a une quantité importante de normes que le scientifique doit

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages