Philosophes

1727 mots 7 pages
Religion

Sigmund Freud

ORIGINE DE LA RELIGION :

Le complexe parentale ( paternel)

Pour Freud il y a un lien étroit entre structure familiales et religion. L'éducation est bien souvent autoritaire ( père). Le père donnait des interdits qu'il voulait faire respecter. L'enfant éprouvait un sentiment ambivalent vis à vis de ce père.

AMOUR : fier, modèle (envie de s'identifier ) offre le protection -> envie de se soumettre HAINE : donne des interdits, il frustre -> envie d'être insubordonné

Le complexe vient de ce conflit intérieur, des ses sentiments ambivalents.

Sentiment de culpabilité par rapport à Dieu

L'ATHEISME DE FREUD :

Les formes primitives de la religion MYTHE DE LA HORDE PATERNELLE

Freud répond à la question :« Quelle est l'origine de Dieu déjà chez les primitifs ? »
Selon Freud l'homme à inventé Dieu par culpabilité. Le père est plus puissant mort que vivant, il est devenu dieu.

SHEMATISATION :

Le chef ( père) de la tribu a tous les pouvoirs ( surtout sur les femmes ) Les autres hommes de la tribu convoitent ce pouvoir et surtout les femmes

-> TUER LE CHEF + LE MANGER

intégrer son pouvoir

s'identifier au chef

SENTIMENT DE CULPABILITE % AU CHEF SENTIMENT AMBIVALENT

A CAUSE DES FEMMES

AMOUR HAINE

s'interdire les femmes

EXPIER ( se faire pardonner ) créer un totem ( substitut du chef pour se souvenir de l'acte commis)

MYTHE DE LA DOCTRINE CHRETIENNE

Dieu ( le père ) a tout le pouvoir ( arbre ) Adam et Eve ( symbole de l'humanité ) convoitent ce pouvoir

Mangent la pomme = péché originel

Sentiment de culpabilité % à Dieu ( origine rel ) (1)

Expier : mort de Jésus ( sacrifié pour nos péchés )

DIVINISATION DE JESUS

Sentiment de culpabilité % Jésus (2)

Expier : Eucharistie (1) J'intègre le

en relation

  • philosophes
    772 mots | 4 pages
  • Le philosophe
    934 mots | 4 pages
  • Le philosophe
    353 mots | 2 pages
  • Philosophe
    1042 mots | 5 pages
  • Philosophe
    494 mots | 2 pages
  • Les philosophes
    771 mots | 4 pages
  • Philosophes
    983 mots | 4 pages
  • Les philosophes
    726 mots | 3 pages
  • Philosopher
    343 mots | 2 pages
  • Les philosophes
    1195 mots | 5 pages