philosophie antique

764 mots 4 pages
Philosophie antique
Platon
Aristote
Epictète
Marc-Aurèle
Autres...
Philosophes 17ème siècle
Descartes
Spinoza
Locke
Autres...
Philosophes 18ème siècle
Rousseau
Montesquieu
Kant
Autres...
Philosophes 19ème siècle
Hegel
Nietzsche
Marx
Autres...
Philosophes 20ème siècle
Bergson
Husserl
Sartre
Autres...

Résumé de : l'Existentialisme est un humanisme
Sartre
Publié en 1946, cet ouvrage de Sartre cherche à préciser de manière pédagogique ce qu’est l’existentialisme. Il s’agit du compte rendu d’une conférence effectuée à Paris l’année précédente. Ce texte facilement accessible, souvent étudié en classe de terminale, ne constitue pour Sartre qu’une simple introduction à sa pensée.

Du même auteur : l'Etre et le Néant l'Imaginaire

Sartre expose les reproches que le courant philosophique dont il a été l’un des initiateurs, l’existentialisme, a suscités : quiétisme (inutilité de l’action), pessimisme, individualisme… Pour répondre à ces objections, Sartre se propose de montrer que l’existentialisme est un humanisme.
On peut distinguer deux types : l’existentialisme chrétien (Jaspers, G. Marcel) et l’existentialisme athée (Heidegger ou Sartre). Le point commun de ces approches diverses est leur adhésion à l’idée selon laquelle l’être humain se définit par le fait que l’existence précède l’essence.

Cela signifie qu’il n’y a pas de concept d’homme préétabli auquel je pourrais et devrais me conformer. Je suis libre de devenir ce que je veux ; je vais choisir, tout au long de ma vie, ce que je serai ; et je peux à chaque instant devenir autre chose que ce que je suis à ce moment là.
L’homme n’est d’abord rien. Il ne sera qu’ensuite, et il sera tel qu’il se sera fait1. De là le premier principe de l’existentialisme : l’homme n’est rien d’autre que ce qu’il se fait.
Pour les objets c’est l’inverse. Sartre prend l’exemple du coupe papier ; il existe un concept de coupe papier qui définit une certaine utilité, une fonction

en relation

  • La philosophie antique
    287 mots | 2 pages
  • Philosophie antique
    2122 mots | 9 pages
  • Philosophie antique
    58958 mots | 236 pages
  • Philosophie antique
    850 mots | 4 pages
  • Philosophie antique
    7569 mots | 31 pages
  • Philosophie antique
    325 mots | 2 pages
  • Introduction à la philosophie antique
    6351 mots | 26 pages
  • Philosophie antique: xénophane et son rapport avec l'école d'elée
    2809 mots | 12 pages
  • Fiche de lecture pierre hadot
    605 mots | 3 pages
  • Test
    1096 mots | 5 pages