Philosophie la conscience

Pages: 21 (5139 mots) Publié le: 26 février 2011
I. Introduction à la notion de conscience

A. Les deux aspects de la conscience.

1. La conscience sur le plan psychique.

C’est la perception plus ou moins claire par le sujet de ce qui se passe en lui ou en dehors de lui. Cette conscience peut être spontanée : Elle désigne alors l’impression première, éprouvée par le sujet de ses propres états psychiques. La conscience peut êtreréfléchie : C’est le retour volontaire du sujet sur la première impression. L’expression « conscience de soi » désigne le sentiment de sa propre identité. Kant fait remarquer que ce qui fait la grandeur de l’homme, c’est le pouvoir de dire « je ». Cette identité du sujet n’est pas primitive, elle se réalise progressivement au cours de l’âge de l’enfance (bébé). Par champ de la conscience, on désignel’ensemble des faits psychiques présents en même temps. Comme le fait remarquer William James, le champ de la conscience est relativement étroit. Bergson a montré de son côté que nous actualisons ce qui est nécessaire à l’action présente. William James parle du « courant de la conscience » pour illustrer le fait qu’il n’y a pas de coupure entre les différents états psychiques : ils s’interprètent. Il affirmeque cette expression est une métaphore plus adaptée que celle de la chaîne car dans la chaîne, on peut distinguer des maillons différents.

2. La conscience sur le plan morale.

C’est le jugement pratique par lequel le sujet distingue le bien du mal, et apprécie la valeur morale de ses actes et de ceux d’autrui. On parle de bonne conscience pour désigner le sentiment fondé ou non d’êtreirréprochable dans sa conduite. On appelle mauvaise conscience, le sentiment d’un malaise morale, souvent accompagné de regrets ou de remords de ne pas accomplir ou de ne pas pouvoir accomplir son devoir. Le problème qui se pose pour la conscience morale, c’est celui de son origine. Pour certains comme Rousseau, elle serait innée. Rousseau la qualifie de « véritable instinct divin ». Pour d’autres, laconscience est le produit de l’éducation familiale, ce qui permet de rendre compte de la diversité culturelle d’une morale. C’est en particulier la thèse de Freud : la conscience morale est désignée par le terme du « surmoi » s’inquiert par l’intériorisation des interdits morales et sociaux. Pour illustrer la conscience psychologique, on peut se référer à la méthode du miroir. Pour illustrer laconscience morale, on peut se référer à la métaphore de la lumière, du phare.

B. Conscience et personnalité.

La conscience, c’est la caractéristique essentielle de l’homme. Elle constitue un élément important de la réalité humaine. L’homme présente plusieurs dimensions, une dimension biologique (corps), sociale, psychologique car finalement c’est le fait d’être avec les autres. La personnehumaine fonctionne comme une structure globale dont chaque élément est à la fois déterminant pour les autres et déterminé par les autres. Les concepts de l’homme vont varier en fonction de l’importance accordée à la conscience. Pour certains, la conscience se contentait de refléter le comportement sans le déterminer. Le comportement serait avant tout déterminé par les réactions corporelles par rapportaux existassions extérieures. Freud montrera qu’à côté de la conscience, il existe un inconscient psychique qui peut nous déterminer à notre issue. Freud limite les pouvoirs de la conscience : à l’opposé des théories, certains philosophes valorisent à l’extrême la conscience. Ce sont d’abord les philosophes rationalistes tels Platon, Descartes, Kant, Alain… on pourrait résumer la pensée d’Alain,en disant « vouloir, c’est pouvoir ». L’existentialisme fait de la conscience, l’élément fondamental de l’existence. L’être humain est le seul être chez qui l’existence précède l’essence. En effet, chez tous les autres êtres, il existe une définition préalable à l’existence. Cf. le coupe papier chez Sartre. Au contraire chez l’homme, c’est le sujet par sa conscience qui va réaliser des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Philosophie : la conscience
  • La conscience , philosophie
  • Philosophie / la conscience
  • Philosophie la conscience
  • Philosophie La conscience
  • La conscience philosophie
  • Philosophie conscience/inconscient
  • Philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !