Philosophie

Pages: 8 (1820 mots) Publié le: 14 mars 2011
DEVONS-NOUS NOUS RENDRE DIGNES D’ETRE HEUREUX ?

1. Analyser le sujet et dégager son intérêt
* Concrètement : Sens global/ intérêt de la question
* Plan Abstrait : Notion du programme en présence, conceptualiser ; Termes clefs qui orientent la question
Notions : Bonheur dans la limite de la question du devoir
DEFINIR
Bonheur : état de satisfaction durable ; mais peut êtreseulement réductible au bien être éphémère, suppose un art de vivre.
Dignité : Valeur de l’être humain, critère qui lui confère le droit au respect, caractère quasi sacré de l’homme, lié à sa conscience, son esprit.
Y a-t-il un bonheur dont nous n’aurions pas à rougir ? Un bonheur respectable ?
Le sujet présuppose que les hommes recherchent le bonheur. Pour certains, il y a peut-être même undevoir d’être heureux, mais c’est d’ailleurs peut être impossible à tenir parce qu’il semble y avoir déjà une contradiction entre le penchant au bonheur et le caractère contraignant du devoir qui amène souvent à sacrifier ce qu’on recherche dans la bonheur à savoir la réalisation de ses désirs els plus chers .
La question porte sur les chemins , les moyens qui mènent au bonheur. Sont-ilsindifférents
(morales téléologiques) ou le choix des moyens est-il pertinent ?
Réfléchir sur la valeur des bonheurs conquis de manière illégale, injuste dans l’irrespect des autres, immorale. Le cynisme pourrait prétendre que c’est la seule manière de réussir et de cosntruire son bonheur ( ex Bill gates, escrocs, plagiats, écarter els concurrents).
Voir sujet.  Philolog

Les définitions qui viennentau cours de la réflexion : obligation / norme/contrainte

2. Tester les réponses possibles (thèse, arguments et exemples)
* Lister et hiérarchiser les réponses, repérer les oppositions, les débats possibles
* Pour approfondir Consulter les hommes d’expérience, les auteurs. Qui a dit quoi sur le sujet ? Comment ont-ils argumenté ? Avec quels exemples ?
* Ya –t-il opposition oubien la moralité est-elel la condition du bonheur ? ARISTOTE
* KANT c’est sa thèse qui est à distinguer , la moralité pure
* Chercher els objections à kant : Un devoir par pureté des intentiosn est-il possible ? Chercher de Bergson et Nietzsche

* Pour varier les réponses : consulter des domaines d’analyses différents, diversifier vos sources, vos consultants (Que répondrait unprêtre ? un médecin ? etc.). Ne pas se contenter des consultants qui nous font plaisir.

3. Dégager les problèmes impliqués par la question et construire une problématique
* Questionner la question
* Dignité : Valeur de l’être humain, critère qui lui confère le droit au respect, caractère quasi sacré de l’homme, lié à sa conscience, son esprit.
* Y a-t-il un bonheur dont nous n’aurionspas à rougir ? Un bonheur respectable ? Un des problèmes consiste à savoir si la moralité a un rapport avec le bonheur. Faut-il tenir compte du regard d’autrui et de la morale pour être heureux ? Faut-il au contraire travailler à son propre bonheur quoiqu’en pensent les honnêtes gens ?
* La notion de norme de moralité permet de distinguer deux grands types de morales : celles qui fonderaientun devoir d’être heureux sur la nature. L’épanouissement individuel serait la première des exigences ; et elle primerait sur des normes conventionnelles qui risquent de brider le sentiment de puissance voire de nuire à la santé. L’autre type de morale préconiserait d’abord, et , avant tout le respect de l’humain, en privilégiant la volonté sur la nature.
*
* Le bonheur à tout prixd’abord ou bien le bonheur dans la dignité ? pas de bonheur sans moralité , Y A6T6IL UEN FIN L2GITIME ET UNE AUTRE NON ? débusquer els fins illégitimes .
* Chercher les morales derrières les réponses
* Que veulent ceux qui veulent un bonheur DIGNE ,
*

* Reformuler les oppositions entre els thèses et les arguments. Où est la vérité ?
* Qu’est-ce qui empêche de répondre trop...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philosophie
  • philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • la philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !