Philosophie

1018 mots 5 pages
1) Thèse + Ordre de l'argumentation

La thèse de cet extrait est la suivante. D'après Kant, chaque société posséde une éducation avec des connaissances et des règles que l'on impose dès l'enfance. l'éducation est donc essentielle pour l'homme mais dans l' éducation on peut relever une part de contraintes qui est la discipline car pour Kant , la discipline est essentielle à l'éducation de l'homme qui permettrai de passé de l'animalité à l'humanité. Comme par exemple, on ne peut pas apprendre aux enfants en les contraignant mais en les dirigeants.

Selon Kant, la discipline serai le rôle essentiel pour pouvoir transformer l'animalité en humanité. En effet, il indique que l'animal est munit d'un instinct, il possède une conduite qui lui est donné dès la naissance. C'est donc cette "raison étrangère" qui permet à l'animal de vivre, sans ayant eu à leurs enseigner des règles de conduite.
Kant oppose l'homme à l'animal, qui lui doit user de sa propre raison car celui ci contrairement à l'animal , n'a pas d'instinct et doit fixer lui-même un plan de sa conduite. les inctincts des hommes sont quelque part semblable a ceux animaux : Ils naissent sans aucune règle.
L'auteur en déduit que l'homme doit dépendre des autres hommes pour pouvoir apprendre les régles nécessaire à sa vie, d'où la discipline serait un rôle essentiel pour apprendre ces régles de vie.

2) a] Expliquez : " Par son instinct [...] pour lui. "

Selon kant ,cet extrait de phrase signifie que l'animal est doté par l'instinct , c'est ce qui lui est donné dès la naissone et ce qui permettrai à l'animal de se conduire. d'où cette raison étrangère qui a tout fournit à l'animal afin qu'il puisse vivre par lui même dans la nature.

2) b] Opposition discipline/instruction

La discipline empêche l'homme de ce conduire par ses penchants animaux. C'est à dire que dès la naissance, l'homme n'a acquis aucune règle .La discipline va donc soumettre à l'homme des lois et des règles contraignantes mais aussi

en relation

  • philosophie
    13095 mots | 53 pages
  • La philosophie
    12822 mots | 52 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • La Philosophie
    1085 mots | 5 pages
  • Philosophie
    677 mots | 3 pages
  • Philosophie
    369 mots | 2 pages
  • la philosophie
    568 mots | 3 pages
  • Philosophie
    569 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8405 mots | 34 pages
  • Philosophie
    959 mots | 4 pages