Physiocrates

597 mots 3 pages
Chapitre 5 : Les physiocrates

C’est une pensée qui domine la pensée française et influence plus ou moins la pensée anglaise et italienne. C’est avant tout une école française liée au contexte historique, la France ayant une situation financière difficile, les politiques mercantiliste préconisant l’industrialisation et le commerce extérieur retirent à l’agriculture et aux moyens de transports intérieurs des possibilités de financements d’investissement.
Ils renversent la logique mercantiliste en préconisant l’ordre naturel au lieu de l’intervention de l’état et le respect de l’agriculture au lieu du soutien à l’industrie.

Section 1 : l’ordre naturel François Quesnay fin 17ème
Pour lui, il existe une loi naturelle qui a un aspect de la loi physique c’est à dire un ordre réglé en dehors de toute intervention humaine, et un aspect de loi morale qui est la reine de toute action humaine conforme à la loi physique.
Le droit positif doit s’adapter a ces principes et respecter les 3 grandes :
- La propriété, institution fondamentale (comprenant la propriété personnelle, mobilière et foncière).
- Liberté indissociable de la propriété → liberté des contrats, liberté de circulation (droit de douane et péages à l’intérieur du royaume)
Cette défense de la liberté aboutie à une défense de la concurrence, qui réduit les coûts et permet d’augmenter les richesses.
- l’autorité, le roi doit défendre l’ordre naturel, une sorte de tribunal de sage puisse au nom du droit naturel mettre son véto sur certaine décisions de l’exécutif et des parlements.

Pour eux, les sociétés humaines sont régit par les lois naturelles (comme monde physique ou monde animal). Mais chez les hommes pas spontanément comme chez les animaux. C’est l’ordre voulu par Dieu, pour s’y conformer les hommes doivent d’abord les connaître.
D’où un besoin de science, et si on croit qu’elles dominent la vie sociales, il faut les cherche, les découvrir, c a d de la recherche scientifique et l’éco devient

en relation

  • Physiocrate
    6137 mots | 25 pages
  • Physiocrate
    1502 mots | 7 pages
  • Les physiocrates
    1743 mots | 7 pages
  • Les physiocrates
    3677 mots | 15 pages
  • les physiocrates
    1642 mots | 7 pages
  • Physiocrates
    1059 mots | 5 pages
  • Physiocrate
    425 mots | 2 pages
  • Le courant physiocrate
    2340 mots | 10 pages
  • Le courant physiocrate
    1118 mots | 5 pages
  • Le mercantiliste et le physiocrate
    2618 mots | 11 pages