Pigepas

3040 mots 13 pages
Les métiers du Droit sont très nombreux. On utilise les compétences des juristes dans toutes les administrations, dans les entreprises privées (où ils pratiquent le droit du travail, le droit commercial, le contentieux, le droit bancaire etc.), dans le secteur de la justice (magistrats, huissiers), dans les offices publics et les professions libérales (notaires, cabinets d’avocats etc.). Les juristes peuvent s’intégrer dans les structures internationales publiques et autres (organisations non gouvernementales, offices de commerce international etc.) Ils peuvent aussi conjuguer leurs connaissances avec d’autres spécialités (avec la science politique pour se tourner vers le journalisme, par exemple, ou avec les langues pour devenir interprète ou traducteur spécialisé). Ils peuvent enfin choisir l’enseignement du Droit et la recherche, mais dans le cadre de l’université principalement, puisque la matière est très peu enseignée avant le baccalauréat. La licence « Etudes bilingues des droits de l’Europe » permet aux étudiants d’acquérir une double formation : - une formation juridique générale en droit français, droit international et européen. - une formation dans une langue vivante étrangère et dans le droit du pays concerné : droit allemand, droit italien, droit russe, droit espagnol et droit anglo-américain Cette licence est préparatoire au master bilingue des droits de L’Europe, destiné à former des juristes polyvalents, ayant la capacité d’exercer dans les cabinets d’avocats internationaux, les services juridiques et du contentieux de grandes entreprises à dimension internationale, les organisations internationales, ainsi que des chercheurs spécialistes du droit comparé et des droits étrangers. Néanmoins, la licence « Etudes bilingues des droits de l’Europe » a une valeur intrinsèque. Les étudiants qui choisissent de ne pas poursuivre leurs études dans le cadre d’un master peuvent mettre à profit la formation reçue pour intégrer le monde professionnel ; ils

en relation