Plan zola l'assomoir

370 mots 2 pages
INTRO :
Le roman définit une oeuvre littéraire, un récit en prose généralement assez long, dont l'intérêt réside dans la narration d'aventures, l'étude de moeurs ou de caractères, l'analyse de sentiments ou de passsions, la représentation objective ou subjective du réel. Entre 1850 et 1870, les principaux courants littéraires que connait le roman sont le naturalisme et le réalisme.
Pour Edmond Goncourt, né en 1822 à Nancy et Jules Goucourt, né en 1830 à Paris, le roman est aussi autre chose. En effet, ces deux frères très célèbres du 19eme siècle qui furent à la fois peintre, écrivains, historien et journalistes, définissent le roman, dans leur préface de Germinie Lacerteux, comme une recherche de "l'Art et de la Vérité" ainsi que de la "Souffrance humaine".
L'art, au sens premier, est la création, l'invention au niveau du mécanisme de la pensée, d'une idée à contenu esthétique traduisible en effets perceptibles par nos sens. La Vérité, au sens littéraire, est assimilable au réalisme, c'est à dire à la représentation objective du réel. Enfin, la Souffrance humaine est synonime de douleur, autant physique que morale, que peut ressentir un homme.
Il serait donc intéressant d'établir tout d'abord un parallèle entre la vérité et la Souffrance humaine dans l'Assomoir, puis un autre entre l'Art et la Souffrance humaine.

PLAN :

I La vérité et la Souffrance humaine dans l'Assomoir 1) La vérité dans l'Assomoir :
Le réalisme de cette oeuvre. Les lieux sont véridiques (veau à 2 têtes, rues, etc...) et la société est fidèlement décrite. 2) La Souffrance dans l'Assomoir :
La souffrance physique, avec le mari de Gervaise qui tombe de l'échelle
La souffrance morale, avec Gervaise abandonnée et ivre 3) Quand le réalisme dépeint la souffrance humaine :
La vérité est au service du message social : réalisme, donc souffrance sublimée

II L'Art et la Souffrance humaine dans l'Assomoir 1) L'Art dans l'Assomoir :
Gervaise et sa famille qui va au musée du

en relation

  • Le naturalisme
    893 mots | 4 pages
  • Zola - l'assommoir -- excipit
    621 mots | 3 pages
  • Fiche De Lecture Nana Zola
    2918 mots | 12 pages
  • Ihy iuh iu pig
    2024 mots | 9 pages
  • Analyse de la bete humaine d'emile zola
    3402 mots | 14 pages
  • Analyse d'emile zola
    451 mots | 2 pages
  • AZERTYF
    582 mots | 3 pages
  • Emile zola au xixème siècle
    742 mots | 3 pages
  • L'école des femmes
    596 mots | 3 pages
  • Son excellence eugene rougon
    8476 mots | 34 pages