Point de vue sur la notion de personne

2740 mots 11 pages
Point de vue sur la notion de personne

Le terme et la notion de personne sont parmi les plus difficiles à cerner et à élucider quand on se propose une étude rigoureuse de l'homme, de son existence, du sens et de la valeur de celle-ci. Le débat sur la question de la définition de la personne est pertinent. S'il est difficile voire impossible de définir la notion de personne, c’est parce qu’il y a différentes perspectives d’aborder cette notion. Le concept de personne n’appartient pas en propre au vocabulaire des derniers siècles, puisqu’il nous est parvenu en se chargeant d’un contenu qui s’est largement enrichi depuis l’antiquité greco-latine. C’est d’abord chez les grecs que l’on peut détecter le premier chaînon de sa généalogie. On a dans la langue hellénique le terme de prosôpon désignant d’abord la face, le visage humain avant de signifier par extension le masque porté par les comédiens lors d’un jeu scénique. En latin persona désigne les masques utilisés dans le théâtre antique pour permettre au public d'identifier le personnage que l'acteur incarnait sur scène ; ce masque servait également de porte-voix permettant ainsi aux spectateurs d'entendre les tirades déclamées par l'acteur. Cette notion de personnage ayant une dimension publique et sociale, peut-être est-elle à l'origine de la notion de personne juridique dans le droit romain, la personne désignant celui qui a une existence en tant que citoyen et qui par conséquent jouit de certains droits. Chez les latins, ce sont les vocables homo, individuum qui se retrouve à côté de persona pour désigner l’individu concret, singulier, rencontré tous les jours dans sa proximité et son indivisibilité. La notion de personne à trouvé dans l’individu concret, existentiel, le socle premier sur lequel elle repose, sans pouvoir nettement s’en distinguer puisqu’elle s’y incarne. Elle nous fait comprendre ce qu’est l’expérience première de la

en relation

  • Comment définiriez-vous votre propre génération?
    767 mots | 4 pages
  • etude d'eco droit
    1512 mots | 7 pages
  • La morale selon kant
    2854 mots | 12 pages
  • la culture
    3179 mots | 13 pages
  • Droit constitutionnel
    1149 mots | 5 pages
  • Religion
    2370 mots | 10 pages
  • Methodologie
    947 mots | 4 pages
  • Maladie Mentale Et Responsabilit P Nale
    3592 mots | 15 pages
  • Commentaire d'article 1832 du code civil
    2141 mots | 9 pages
  • Le mouvement social
    2034 mots | 9 pages