Politique Economique

5179 mots 21 pages
INTRODUCTION
Il n’existe pas de définition universelle admise de la mondialisation mais ce terme désigne généralement le développement de liens d’interdépendance entre les nations. Le principal vecteur de la mondialisation reste l’échange international des biens et services.
En nous référant au groupe « World Bank », dans son livre virtuel de l’élève « Au delà de la Croissance Economique », au XIIe chapitre, le terme mondialisation désigne l’interdépendance croissante des pays qui résulte de l’intégration de plus en plus prononcée du commerce, de la finance, des personnes et des idées au sein d’un seul et même marché mondial. Les échanges internationaux et les flux d’investissement transfrontaliers sont les principaux éléments de cette intégration.
Le processus de la mondialisation a débuté après la 2e guerre mondiale et s’est nettement accéléré à partir des années 85, sous l’effet de deux principaux facteurs : le premier concerne les progrès technologiques et la réduction des coûts de transport, de communication et de calcul électroniques qu’ils ont permise. Et le deuxième facteur est lié à la libéralisation croissante des marchés financiers et commerciaux.
De ce qui est du 1er facteur, il est souvent économiquement faisable pour une firme de localiser diverses parties de son cycle de production dans des pays différents. Quant au 2e facteur, plusieurs pays refusent en effet de protéger leur économie de la concurrence ou de l’influence des firmes étrangères au moyen des tarifs douaniers et des barrières non tarifaires telles que : contingents d’importation, mesures de limitation des exportations et prohibitions légales.
Selon certaines données empiriques, la mondialisation a nettement stimulé la croissance économique en Asie de l’Est (Chine, Corée et Singapour) mais tous les pays en développement n’y prennent pas part ou ne sont pas en mesure d’en profiter de a même façon.
En réalité, à l’exception de la plupart des pays d’Asie de l’Est et de certains pays

en relation

  • Politiques économiques
    648 mots | 3 pages
  • Politique economique
    18903 mots | 76 pages
  • POLITIQUE ECONOMIQUE
    15576 mots | 63 pages
  • Politique economique
    276 mots | 2 pages
  • Politique économique
    714 mots | 3 pages
  • Les politiques economiques
    8553 mots | 35 pages
  • Politique economique
    972 mots | 4 pages
  • politique économique
    542 mots | 3 pages
  • Les politiques économiques
    307 mots | 2 pages
  • Politique economique
    13311 mots | 54 pages