Politique

347 mots 2 pages
Chapitre 2 : Comportement Financier des PME (Marocaines)

Section 1 : L’évolution de la gouvernance des PME Cotées

Paragraphe 1 : PME et cotation en Bourse

La décision de transformer une société fermée (non cotée) en société ouverte (cotée) signifie non seulement un apport immédiat en capital net, mais aussi un changement positif et permanent par rapport à l'environnement externe et financier de l'entreprise. L'accès au financement public semble également constituer une première étape en vue de la croissance et de la maturité de la PME.

Il ressort nettement que l'expérience au financement public se révèle très positive.Il apparaît ainsi que la Bourse constitue un moyen propice pour le développement et la croissance de la PME.

En effet, l'introduction en Bourse assure une rentrée de fonds importante, elle accroît la notoriété et le pouvoir de négociation vis-à-vis des divers partenaires, facilite la mobilité du capital, contrôle les dirigeants et favorise les stratégies de croissance externe. Ceci étant, elle n'est toutefois pas sans contrepartie ,la cotation est consommatrice de temps et d'énergies et génère un coût important pour une entreprise de dimension petite ou moyenne. Elle astreint à distribuer régulièrement des dividendes, et à répondre à des exigences de transparence et de conformité aux prévisions.

Faute de quoi, à certaines conditions, Il en découle une modification des données de l'environnement de la PME. Des avantages et des contraintes qui ne sont pas sans influence sur les choix stratégiques des dirigeants et sur la performance. Avant de « confirmer » ou « infirmer » ces propos, il nous paraît intéressant de nous interroger sur le sens de causalité de cette relation : cotation en Bourse et performance financière.

Intuitivement, on aurait tendance à dire que les entreprises les plus performantes s'introduisent au marché financier. Ainsi la performance détermine, entre autres, la décision d'introduction en Bourse. Or, en se référant à la

en relation

  • Le politique et la politique
    545 mots | 3 pages
  • politique
    1132 mots | 5 pages
  • La politique
    20233 mots | 81 pages
  • politique
    2495 mots | 10 pages
  • La politique
    7389 mots | 30 pages
  • La politique
    928 mots | 4 pages
  • Politique
    882 mots | 4 pages
  • la politique
    1508 mots | 7 pages
  • La politique
    9648 mots | 39 pages
  • La politique
    6538 mots | 27 pages