ponge francis

301 mots 2 pages
La première phrase du poème est la suivante : « De sous les fougères et leurs belles fillettes ai-je laperspective du Brésil ? ». Mais parle-t-on vraiment de la nature ?
Cela nous fait en quelques sortes plonger dans la deuxième dimension du poème. Le poète nous dit ici que ce n’est en fait pas aupremier degré qu’il faut comprendre ce poème. Ce n’est pas la description d’un endroit dans une forêt tropical sous des palmiers et des fougères, mais plutôt une place en pleine nature (comme nous lerappelle le début de phrase : « ni bois pour construction, ni stères d’allumettes ») remplie d’hommes.
La présence d’alcool « vieux rhum mouille » « vaste saoulerie » « perdu tout contrôle » (commeaprès avoir bu beaucoup d’alcool) nous fait penser qu’une fête a lieu. « Des tiges à pulsations brèves » est une métaphore, pouvant rappeler les doigts qui sont en rythme avec la musique, la fête. «Les vierges » font directement penser aux jeunes filles. « sans tuteurs » nous montre qu’elles peuvent se lâcher, faire la fête, car personne ne pourra leur dire quelque chose, et « les feuilles..Le Parti pris des choses est un recueil de poèmes en prose. Le Parti pris des choses fut écrit par Francis Ponge et paru en 1942. Dans Le Parti pris des choses, Ponge présente les éléments du quotidien (« des choses »), qui semblent délibérément choisit pour leur apparente banalité : la bougie, le cageot, de l’eau, etc. En réalité, « Le Parti pris des choses » de Francis Ponge est la version moderne du « De Natura Rerum » de Lucrèce. Le Parti pris des choses a la particularité d’être à la fois poétique et scientifique et donc de s’inspirer de la leçon de choses et de la fable. En conséquence, « Le Parti pris des choses » est une poésie à caractère encyclopédique et didactique dont le but est de parvenir à la leçon.

en relation

  • Francis ponge
    3534 mots | 15 pages
  • Francis ponge
    589 mots | 3 pages
  • francis ponge
    529 mots | 3 pages
  • Francis ponge
    304 mots | 2 pages
  • Francis ponge
    254 mots | 2 pages
  • Francis ponge
    4662 mots | 19 pages
  • Francis Ponge
    288 mots | 2 pages
  • Franci ponge
    350 mots | 2 pages
  • Francis ponge
    731 mots | 3 pages
  • Francis Ponge
    732 mots | 3 pages