Portait d'un couple de monstre grotesque ...

Pages: 9 (2172 mots) Publié le: 28 décembre 2012
-----------------
Portrait d’un couple de monstres grotesques.
-------------------------------------------------
Chapitre 1 page 51-53

Introduction

C’est dans le premier chapitre de l’œuvre que nous sont livrés les portraits de Norine et d’Antoine. Après une éprouvante marche nocturne, Jacques parvient enfin au château de Lourps, où l’attendent son épouse, Louise, ainsi que l’oncle et latante de cette dernière, Antoine et Norine. La brève visite de la pièce qui leur servira de chambre durant leur séjour achevée, le couple de citadins sont invités à dîner par les vieux paysans qui vivent dans une chaumière près du château. C’est dans cette habitation, à la faible lumière d’une bougie, que nous est dépeint le portrait de ces personnages qui s’apparentent à de véritables monstres.Dans quelle mesure peut-on dire que Norine et Antoine sont monstrueux et en quoi leur portrait physique est-il révélateur de leur intériorité ?

I. Des apparences disgracieuses.

1. Une silhouette tortueuse ou torturée.

Le corps nous est donné à voir comme un espace de difformités. Brisé, cassé, tordu, plié, il est aux antipodes d’une silhouette droite et élancée, symbole de beauté,de grâce et de santé.
Antoine est « noueux comme un cep » ou encore « boucané comme un vieux buis », ce qui souligne les courbes disgracieuses d’un corps malmené et en proie à la violence du quotidien. En outre, lorsqu’il se tient debout, ce « tout petit vieillard » « un peu courbé » doté de ces « jambes de cavalier, évidées en cercle », nous offre la représentation de cette silhouettedisgracieuse et torturée. Enfin, sa « face ratatinée », affublée d’un « nez osseux… tordu à gauche » est révélatrice d’une dissymétrie qui corrobore cette même idée.

2. Hétérogénéité du visage.

Loin d’être homogène et harmonieux, le visage d’Antoine, tout comme celui de Norine, se caractérise par un aspect hétérogène développé par la présence d’un réseau sémantique et métaphorique du textilecommun aux deux portraits.
On peut souligner dans un premier temps la présence de couleurs incertaines. Ainsi, les yeux d’Antoine sont « glauques », c’est-à-dire d’un bleu tirant vers le vert. Les poils qui recouvrent son visage, tout comme ses cheveux, sont « poivre et sel ». Enfin, la mention de la peau « jaune » de Norine est un détail intéressant puisqu’il est caractéristique de la femme deschamps dont le teint est halé par les rayons du soleil. A contrario, la citadine possède bien souvent un visage blanc et pur, protégé des agressions que la vie à l’extérieur inflige à la peau. Traditionnellement, la beauté de la femme est associée au visage blanc et immaculé qui constitue un symbole de pureté. En outre, le visage n’est pas pur et lisse mais «vergée de fils roses » ; « quadrillé derides », « raviné de raies comme une carte routière » ou encore chiné de même qu’une étoffe tout au long du cou ». Non uniforme, tant par son teint que par son aspect, le visage est donc emblématique de cette « laideur ».

Antoine et Norine sont pourvus d’un corps stigmatisé par la fuite du temps et par la rudesse de la vie rustique. Le corps de ces paysans nous est présenté comme un espace desouffrances où les éléments les plus hétérogènes s’affrontent, créant des sources de tensions qui ruinent toute harmonie potentielle.
Physique et physionomie sont donc révélateurs des difficultés de la vie à la campagne et nous sont donnés à voir comme l’expression de la vieillesse, puisqu’il ne faut pas omettre que, sans savoir leur âge exact, les deux protagonistes ont plus de soixante ans.II. Le processus de déshumanisation.

Force est de constater la présence de multiples réseaux sémantiques et métaphoriques qui dépouillent les protagonistes de toutes caractéristiques humaines.

1. Règne végétal.

La série de comparaisons péjoratives associant Antoine successivement à un « échalas », à un « cep » de vigne ou encore un à « vieux buis » a pour effet d’inclure le vieil...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Journal d'un monstre
  • Portrait d'un monstre
  • Les caractéristiques d'un couple amoureux
  • Interview d'un couple malentendant TPE
  • Le rôle de sexualité au sein d'un couple.
  • Le grotesque
  • Portait
  • Les monstres

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !