Pourquoi desirer l'impossible

2488 mots 10 pages
La « philosophie classique » s’applique à tous les domaines de la vie, qu’elle transcende et traverse comme un axe : Pensées, actes artistiques, activités sociales, scientifiques ou politiques. La philosophie classique peut être définie par la recherche de la sagesse, à la fois dans la connaissance, et dans l’action, afin d’appliquer concrètement cette sagesse (savoir, connaissance).
Appliquée à la société, dans l’esprit de la philosophie classique, cette sagesse se nomme politique ; appliquée aux soins physiques, elle se nomme thérapeutique ; appliquée à reproduire la beauté, elle se nomme artistique. Pour les Anciens, l’application de la sagesse/savoir en soi-même et par projection dans son environnement était indissociable.

Pour eux, la philosophie était la mère de toutes les activités humaines et de tous les idéaux. Car, à travers des chemins différents, les hommes recherchent la sagesse et son application : le but de cette quête est de trouver un bonheur intérieur qui ne dépende d’aucune circonstance extérieure, ce que les Grecs appelaient eudemonia (eudémonisme), ou « bonheur des philosophes ».

Appliquée à la société, dans l’esprit de la philosophie classique, cette sagesse se nomme politique ; appliquée aux soins physiques, elle se nomme thérapeutique ; appliquée à reproduire la beauté, elle se nomme artistique. Pour les Anciens, l’application de la sagesse/savoir en soi-même et par projection dans son environnement était indissociable.

Pour eux, la philosophie était la mère de toutes les activités humaines et de tous les idéaux. Car, à travers des chemins différents, les hommes recherchent la sagesse et son application : le but de cette quête est de trouver un bonheur intérieur qui ne dépende d’aucune circonstance extérieure, ce que les Grecs appelaient eudemonia (eudémonisme), ou « bonheur des philosophes ».

LE SAGE, LE CITOYEN, L’HOMME MORAL.

Les Grecs qui furent repris par les philosophes de la Renaissance puis du XVIIIe siècle

en relation

  • Pourquoi désirer l'impossible ?
    334 mots | 2 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible?
    1870 mots | 8 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible
    1184 mots | 5 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible ?
    2153 mots | 9 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible ?
    2263 mots | 10 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible ?
    737 mots | 3 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible
    2726 mots | 11 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible
    1541 mots | 7 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible?
    1508 mots | 7 pages
  • Pourquoi désirer l'impossible ?
    818 mots | 4 pages