Pourquoi j'ai mangé mon père

545 mots 3 pages
I-Introduction :

Pour ma première fiche lecture, j’ai choisit de lire le livre : « Pourquoi j’ai mangé mon père » écrit par Roy Lewis en 1960 (sous le nom We Did to Father (Ce que nous avons fait à père)). Roy Lewis est un auteur anglais qui avant de venir à la littérature, était journaliste et sociologue. Ce roman, traduit de l’anglais pas Vercors et Rita Barisse, vient des éditions Pocket et de la collection Actes Sud. La couverture est plutôt voyante, sur fond jaune très vif on aperçoit une tête, à moitié homme moitié singe. Surement le dessin de la tête d’un homo erectus (pithécanthrope). A dessus de se dessin on trouve dans la même police la titre du roman écrit en bleu et le nom de l’auteur en rose.

II- L’histoire :

L’histoire raconte la vie d’une famille d’homme préhistorique du Pléistocène qui débuta il y a environ 1.5 million d’année pour se finir 9 600 ans avant J-C. L’histoire dure une dizaine d’année, jusqu'à la mort du père. Le narrateur s’appelle Ernest, dans le roman il est omniscient : il sait tout des pensés des autres personnages et nous en fait part à nous, lecteur.

Ernest, le narrateur, raconte les aventures de sa famille et en particulier de son père Édouard, féru de sciences et pétri d'idées généreuses. Pour échapper aux prédateurs de l'Afrique orientale, Édouard invente successivement le feu, les pointes durcies à la flamme, l'exogamie (définissant le mariage avec deux personnes ne faisant pas partie de la même famille) et l'arc. Seul l'« oncle Vania » voit cette débauche de progrès d'un mauvais œil et ne se prive pas de critiquer Édouard, en profitant toutefois de ses dernières trouvailles : si son cri de ralliement est « Back to the trees! ».
Le reste de sa famille est également inventif : la mère, Mathilde, découvrira la cuisson des aliments alors que Ernest et ses frères se distingueront chacun à leur manière, tel William, qui tentera de domestiquer un chien, Alexandre qui à l'aide de morceaux de charbon dessinera des

en relation

  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    654 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    667 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    771 mots | 4 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    958 mots | 4 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    525 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    360 mots | 2 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    600 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    968 mots | 4 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    707 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    1011 mots | 5 pages