Prépa

Pages: 15 (3709 mots) Publié le: 27 février 2011
Les nouvelles théories de l'emploi

|Théorie |Auteurs & Ouvrages |Thèse |
|capital |Theodore Schultz (Nobel 1979. Investment in Human |Le capital humain est l'ensemble des aptitudes, talents,qualifications, expériences accumulés par un individu et qui déterminent |
|humain |Capital, 1961) |en partie sa capacité à travailler ou à produire. |
| | |La théorie du capitalhumain fonctionne par analogie à celle du capital financier ou physique. On considère que le capital humain |
| |Gary Becker (Nobel 1992. Human capital, a theorical |est formé de trois éléments qui, ensemble, déterminent une certaine aptitude de l’individu à travailler : les compétences, les |
| |and empirical analysis, with specialreference to |expériences et les savoirs. |
| |education, 1964) |De même que le capital physique, le capital humain peut s’acquérir (par l’éducation), se préserver et se développer (par un |
| ||entretien à travers des formations continues et/ou l’attention portée à la santé de l’individu au titre de son capital santé). De |
| | |même, il doit pouvoir produire un bénéfice (les revenus perçus lors de la mise à disposition des compétences). || | |On peut distinguer le capital humain spécifique, qui comprend les compétences non transférables à un tiers ou à un système de |
| | |savoir, et le capital humain générique avec ses compétences transférables.|
|job |George Stigler, Information in the labour market, |la théorie dite du job search permet d'expliquer la coexistence entre un chômage volontaire et un chômage involontaire. La théorie|
|search |article JPE, 1962 |du job search explique la durée de chômage des individus enla séparant en deux temps : chômage volontaire d'abord, chômage |
| | |involontaire ensuite. |
| |Armen Alchian, in ouvrage de Phelps |Dans un premier temps,les chômeurs commencent par arbitrer entre les offres d'emplois qui leur sont proposées et le fait de |
| | |rester au chômage. Ils ne rentrent alors dans le marché du travail que si le montant du salaire qui leur est proposé est supérieur|
| |Edmund Phelps, Microeconomic Foundation ofEmployment |à l'espérance mathématique du salaire que l'on pourra leur proposer plus tard. On peut ainsi parler d'un chômage volontaire. En |
| |and the Inflation Theory, MacMillan, 1970 |d'autres termes, le travailleur reste au chômage tant que le bénéfice marginal qu'il retire des offres d'emploi qui lui sont |
| |...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prepa
  • Prepa
  • Prépa
  • Prépa
  • Prépa
  • Prepa
  • prépa
  • Prépa

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !