Prada

Pages: 5 (1063 mots) Publié le: 22 mars 2013
Les artistes ( peintre et auteurs ) ont su au cours des siècles susciter l’indignation à travers leurs œuvres.
Voltaire, philosophe des lumières ( XVIII e ), nous fait part, à travers « Candide » de son opinion envers la guerre et sa façon de l’observer. Maupassant, romancier du XIXe nous donne, dans cet extrait intitulé « Sur l’eau », des informations concernant sa propre vision.
Picasso, lui,célèbre peintre du XXe nous fait partager au travers de sa peinture « Guernica » ( nom d’une petite ville d’Espagne ) son indignation vis-à-vis de la guerre.
L’indignation c’est un sentiment de colère provoquée par l’injustice, un manquement moral.
Nous verrons comment ces deux auteurs et ce peintre parviennent à susciter l’indignation chez le lecteur et le spectateur.
Pour cela nousanalyserons les détails de la guerre puis nous nous intéresserons aux bruits, à la musique qui ressortent de ces œuvres ; et enfin nous verrons comment les détails font ressortir la mort dans ces trois œuvres.


Analysons tout d’abord les détails de la guerre dans ces œuvres.
Voltaire, dans cet extrait du chapitre 3 de « Candide » fait passer le héros pour un naïf, ce qui montre ledécalage et l’ironie de ce texte, puisque il est sur un champ de bataille. Il décrit ce champ comme « une boucherie héroïque ». La barbarie est très présente dans ce texte tout comme la violence qui est aussi beaucoup manifestée « des filles éventré après avoir assouvi les besoins naturels de quelques héros » Nous sommes face à des scènes de viol. « des personnes « a demi-brulées criaient »Maupassant, lui, est plus brut, dans sa façon de décrire la guerre. Pour lui, la guerre, quand il songe à ce mot « il [lui] vient un effarement comme si [on] [lui] parlait de sorcellerie, d’inquisition (…) [d’] abominable, monstrueuse » décrit dans son roman sa de la guerre. « [D]es lacs de sang, des plaines de chair pilée (…) des cervelles écrabouillées » montre bien la barbarie. Nous retrouvons aussi latristesse des mères qui laissent partir leurs enfants et leur mari pour combattre l’ennemi, en sachant pertinemment qu’ils ne reviendront sans doute jamais. Les phrases interrogatives montrent bien leur détresse « pourquoi a-t-on tué son garçon, son beau garçon, son seul espoir, sa vie ? elle ne sait pas. Oui pourquoi ? »
Picasso laisse imaginer le pire au spectateur de ce tableau. En haut àdroite un homme se fait bruler vif ; une femme, qui se dirige vers la lumière, au centre du tableau, tient sa jambe presque décollée de son corps.
Avec sa peinture Guernica Picasso laisse imaginer ce qu’il veut (trois lectures possible dans ce tableau) mais on voit bien la terreur, la panique peint sur cette toile.
Cette lumière que tient cette femme (forme un triangle, qui montre l’actionprincipale du tableau) montrent qu’il veut mettre l’accent sur les dégâts que produisent les bombardements. Cependant le peintre symbolise tout de même une lueur d’espoir avec la fleur tenu par le soldat.
Le cheval semble apeuré et ne se contrôle plus alors il piétine son cavalier. La peur et la violence sont omniprésentes dans ce tableau.


On voit donc que ces trois œuvres sont d’accord etqu’elles parlent bien de la guerre ; à présent nous allons voir comment la musique est présente dans ces œuvres.



Voltaire, qui fait passer ses idées à travers Candide, décrit la guerre comme une fanfare « les trompettes, les fifres ; les hauts-bois, les tambours […] formaient une harmonie telle qu’il y eut jamais en enfer » C’est un vrai décalage entre la guerre, où l’on devrait entendredes coups de feu, et la musique qu’il entend qui semble plutôt festive.
Cependant Maupassant, lui, montre bien la réalité ; par les adjectifs utilisés, la ponctuation, ses questions rhétorique « pourquoi a-t-on tué son garçon […], sa vie ? oui pourquoi ? » les points d’exclamation, les points de suspension…
Quand le lecteur lit ce texte, il a l’impression que le narrateur crie, hurle pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rue prada
  • Marketing prada
  • Miuccia Prada
  • Rapport de stage prada
  • Le diable shabille en prada
  • Le diable s'habille en prada
  • Le diable s'habille en prada
  • Le diable s'habille en prada

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !