Pradis fiscaux et crise financière

Pages: 11 (2506 mots) Publié le: 10 août 2010
Paradis fiscaux et crise financière Jean-Marc Siroën
Université Paris-Dauphine 25 avril 2009

Le terme de paradis fiscal est pour moi assez restrictif. Quitte à utiliser un terme anglais, le terme de « place off-shore » me parait plus juste. Car si la motivation fiscale est importante, la fonction de ces places est, plus généralement de proposer aux institutions et résidents érn esl mo e déh pe a x rge nain f a c rsq ’ l si tf cl , t g r e yn ’ a p r u é l a c me tt s i ni e ue e oe i a s o n è ls n s e jr iu s pu e t l s o a t s Ba ci l re td ci ,éh p e a x rsre ui q e, rd ni l u ur . l hr ’ g n u r d ee e n a me ca p r u éev s obligatoires ou a x n r spu e t l sd B l no tp sp u pe èe moiain u ome rd ni l e â ’n a o r rmi ee e r t t v o l v s n o l f u ef cl Cette distinction estimportante car la critique des paradis ’ ai u a r d i a . é o a s e fiscaux peut se fonder sur une multitude de critères notamment de morale, ’ ut dé i q éou def aité. ’ ic fc Ces paradis fiscaux ou places off-shore ont été mis au devant de la scène et se sont vu imputer une responsabilité lourde dans la crise même si le communiqué du G20 de Londres (2 avril 2009) ne leur consacre que quelqueslignes. Cette accusation est justifiée par un constat : le poids des paradis fiscaux dans les transactions financière. Par exemple, ils représenteraient à peu près la moitié des prêts internationaux ou des dépôts. Ils permettraient aux institutions financières – banques, hedge funds, fonds de pensionaccumuleraient des actifs toxiques ou favoriseraient des prises de risques excessives accroissant lerisque systémique. J n si p scr i q ect n l datq esil b n L scirsfrmie xsu e t e e us a et n u e a ge ’ a u ote o . e hf e aa n u o v n a t f avancés pour alerter les o iin p biu s etq ’s s b sn sr u e définition pno s u l e s ui e ae t u n q l extrêmement large des paradis fiscaux. Pour 100 placés dans une place off-shore, environ 40 le sont au Royaume Uni, 30 dans des pays européens et le resteseulement dans des places plus exotiques. D d u c oe l n ,e U o pu eatme ta i d L n rs et i e e x h ss’ el R , u ls xc u e n l Ct e o de, sbe y n une place off-shore- mais les Etats-Unis aussi 1. Dans la mesure où ces pays sont efc v me t l r ie e aci ,arso sblé o r il r t i ué.e e e s f t e n à ’ i n d l r e l ep na it p ur te êr mp te J n p ne ei og s i a u e pas, néanmoins, que les imprudencescommises par ces pays soient principalement due au caractère « off-shore » de leurs places financières. Si les paradis fiscaux et les places « off-shore » ont certainement joué un rôle permissif en facilitant des transc o s séuaie o e rv tn du v i do ai u r q e at n p c l v s u n e êa t ’n ol ’p c é n i u i t e t s systémique mal évalué par les agences de notation, les banques centrales ou lesorganisations itrain l , n cos a q ’ l a n d c nh l ci f a c r ate e nen t a sj e rip s ue e i t él céa r e i ni e c l . o e e ls e e s n è ul Si responsabilité il ya, elle est beaucoup plus indirecte.

Sn obe l f it acré pr’t d D l ael as ulre a lé code a l a u e w r 'International Banking Facility (IBF) permet à i s cis s Et a , une banque installée aux Etats-U i d u r dscm t e d pê ràdsnn ns ’ vi eo pe t e r e o r s t e o-résidents. Ces opérations, eoé e ds é re ol a i s ea aqe et lf t’ j d n cm t its aé xnr s er e s bgt r d lbnu cnr eo lb t ’ e o pa lé é r . é sv i oe a n oe u bi p e
1

La question des paradis fiscaux illustre très bien les contradictions du processus de go a st nra ré a se a n e 17. ’n p r l go a st ncn ut efcre lb lai émoc d n l n és 90D u e at a lb lai o d ià f e li o s , i o a s frontières et donc les Etats. La régulation par un marché évidemment mondial tend à se substituer non seulement à la régulation des Etats, mais aussi à la régulation de marchés nationaux. En même temps, la politique internationale reste fondée sur le principe westphalien de souveraineté nationale et de non ingérence. Or la fiscalité reste la composante principale de cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • La crise financière
  • Crise financière
  • La crise financiere
  • La crise financiere
  • La crise financière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !