Preface

736 mots 3 pages
On dit que l'amour est une émotion. Le petit Robert nous dit qu'une émotion est : un mouvement, une agitation, une réaction affective, en général intense. L'amour serait donc un mouvement vers quelqu'un.
À mon avis, il existent trois conditions essentielles à la pérennité de l'amour : l'admiration, le rêve et le désir sexuel. Et ces trois composantes doivent être canalisées vers la même personne. Et réciproques. Et stables. Mais pas nécessairement dans l'ordre : le désir peut naître de l'admiration ou vice-versa. Je ne peux aimer quelqu'un que si je l'admire et que je me sente admiré par ce quelqu'un. L'admiration est un sentiment de joie et d'épanouissement devant ce qu'on juge beau ou grand. L'amour est un thème récurrent en poésie. C'est un sujet de prédilection pour exprimer l'expression de ses sentiments chez le poète. Depuis le moyen Age et jusqu'à aujourd'hui les poète expriment leurs sentiments d'amours dans les poèmes mais de manière différentes à chaque époque. Du Moyen Âge au XVIe siècle, la poésie était liée au chant et à la musique : les poètes grecs chantaient leurs poèmes, comme le feront plus tard, au Moyen Âge, les troubadours et les trouvères comme Ronsard ou Louise Labé qui fesait la cour a la femme qu'il admiraient. C'est ainsi que la poésie développa des systèmes de renvois et de rappels sonores : le vers, la rime, la régularité du rythme et les rappels sonores (assonances, allitérations, etc.). A la moitié du XIXe siècle, c'est dans l'effusion lyrique que les romantiques puisaient la matière de leurs poèmes. Le romantisme avec au premier rang Victor Hugo, révolutionna le language poétique avec une certaine provocation. Les poètes romantiques dans leur ensemble revendiquèrent l'autonomie du langage poétique. La forme et le fond est donc différents, l'évolution des idéaux, des aspirations, des inspirations mais aussi l'objet de leur écrit, la structure de leur écrit ne trouvent pas forcément de correspondance.
Le « lyrisme» vient

en relation

  • Préface
    1042 mots | 5 pages
  • Préface
    567 mots | 3 pages
  • préface
    266 mots | 2 pages
  • Préface
    388 mots | 2 pages
  • Préface
    599 mots | 3 pages
  • Préface
    598 mots | 3 pages
  • Préface
    439 mots | 2 pages
  • preface
    1080 mots | 5 pages
  • préface
    339 mots | 2 pages
  • Préface
    1358 mots | 6 pages