prof expos Camille Lisa Presse

Pages: 5 (2013 mots) Publié le: 4 mars 2015
Presse sous le Second Empire



La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par les lois" , article XI de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.
La liberté de la presse ne s'est pas acquisefacilement. C'est grâce au tournant de la Révolution française de 1789, que la liberté de la presse fait son nid dans l'imaginaire collectif. Il s'agit d'une avancée considérable; la censure disparaît et la presse va ainsi servir de relais entre le nouveau régime et le peuple.
Mais, avec la proclamation de la fin de la monarchie, lors de la journée révolutionnaire du 10 août 1792, la presse royalisteest pourchassée et interdite.
A la condamnation à mort du roi, les journaux font preuve d'une virulence dans leurs propos. Les contre-révolutionnaires sont assujettis au silence auquel cas ils risquent la mort, comme le stipule la loi Lamarque du 29 mars 1793.
Pour Robespierre, tout ce qui est contre-révolutionnaire est contre la liberté. Il ne peut exister de liberté de la presse pour lesennemis du salut du peuple. La liberté à peine proclamée est déjà mise à rude épreuve, toutes les feuilles d'opposition sont supprimées ou se sabordent d'elles- mêmes.

On peut distinguer trois périodes dans l'histoire de la presse révolutionnaire: celle de la conquête de la liberté théoriquement limitée. On assiste ensuite à une persécution. On voit enfin que la liberté de la presse est théoriquementillimité, mais en réalité se trouve de plus en plus restreinte.

Le Directoire succède à la Convention et accentue les mesures de répression contre la presse, les journalistes sont l'objet de poursuites et 107 suppressions de journaux sont décrétées entre 1797 et 1799. La censure est remise en vigueur, le timbre (= taxe sur le journal) est établi. Mais, l'essentiel est entre les mains du premierconsul, Bonaparte. Il est hostile de toute liberté à l'égard de la presse. Il va prendre des mesures de plus en plus drastiques, notamment la suppression de la plupart des journaux parisiens, car il les considère comme des instruments aux mains de l'opposition. La presse va vivre sans liberté jusqu'en 1814 et les courts épisodes de libéralisation par la suite ne lui permettront de prendre uneréelle indépendance vis-à-vis du pouvoir, car le cadre législatif s'assouplit.

A partir de la Restauration, qui va de 1815 à 1830, la question du statut de la presse va se trouver au cœur des débats politiques. Retour de la souveraineté monarchique et abandon de la souveraineté populaire. C'est avec le retour à la censure et la suppression des autorisations de parution en 1830 que va se déclencher larévolution. Le gouvernement tente de rétablir l'autorisation préalable, qui avait été temporairement supprimée. C'est le point de départ de la révolution de juillet. Le roi Charles X tente un coup de force constitutionnel, et dans la première de ses quatre ordonnances il suspend la liberté de la presse. Est alors publiée par des journalistes une protestation qui va donner lieu à d'énormes tensions.A la suite de cette révolution une nouvelle monarchie se met place, le roi Louis Philippe accorde une plus grande liberté à la presse. Deux journaux (le Siècle et la Réforme) attaquent le pouvoir en place mais doivent se modérer, au risque de voir leur cautionnement augmenter.
La censure réapparaît, notamment en raison de certaines caricatures de Daumier.
Pour fonder un journal, il estnécessaire de disposer de solides capitaux, se pose ainsi le problème des contraintes financières qui pèsent sur la liberté de la presse. La propriété de presse est réservée aux grandes fortunes. Le pouvoir espère ainsi une certaine modération politique, en tout cas les plus pauvres et mécontents de leur sort ne peuvent ni posséder ni éditer leur propre journal. Lamennais, prête français disait : "Il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expos PRESSE
  • Exposé sur la presse
  • Exposé sur la presse
  • Camille bryen-expose
  • Exposé sur la presse dans Bel ami
  • Exposé atelier presse sur le logement
  • lisa
  • L'agence france presse (exposé, dissertation, synthèse...)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !