Progrès et recul de la démocratie dans l'entre deux guerres

Pages: 38 (9374 mots) Publié le: 18 novembre 2011
PROGRÈS ET RECUL DE LA DÉMOCRATIE DANS L’ENTRE-DEUX-GUERRES

Introduction

De Gaulle utilisera l’adage désormais célèbre de 1792, « se réformer ou se briser » en 1958… entre-temps la République aura revêtu des formes diverses, mais observe jusqu’en 1940 -pour ce qui nous concerne- des vices de fonctionnement. Dans toute démocratie, les institutions, nécessaires, sont relatives : elles ontbesoin de la Nation, c’est-à-dire d’une réelle activité des votants, de la société, et du renouvellement intellectuel. Les institutions ont justement un grand rôle dans les crises qui parsèment l’Entre-deux-guerres : il y a tout d’abord la tendance française qui consiste à changer d’institutions en cas de problème (1940, 1944, 1958) (les USA, par exemple, ont la même constitution depuis 200 ans).Ensuite, si la République observe un véritable problème de stabilité, elle conserve ces grandes lignes de force (gauche/droite, conservateurs/libéraux/socialistes). Le grand progrès de ce début de XXe siècle, qui est, en soi, un réel progrès (si l’on regarde notamment du côté de l’Allemagne, de l’Espagne ou de l’URSS), est le maintien, quoiqu’il arrive, d’un système représentatif, donc la victoire,espérons-le, définitive, du suffrage universel. Toutes les tentatives avant 40 de déstabilisation de la démocratie libérale (notamment le 6 février) ont échoué, et on peut même avancer que la seule véritable tentative, le régime de Vichy, échouera également à « étrangler la gueuse ». Mais la République de 1918, qui a été capable de s’unir dans « l’Union sacrée » est-elle en perte de repères, encrise de « sinistrisme » selon l’expression de JF Sirinelli ?
D’un point de vue économique, la France est tributaire des Etats-Unis depuis le traité de Versailles (voir aussi la question des réparations). Même consolidée par la victoire, la démocratie française n’est pas bien armée pour parer aux différentes crises de l’Entre-deux-guerres. Quelles sont, dès lors, les influences de l’économie sur lerégime ?

PREMIERE PARTIE L’APRES-GUERRE, VICTOIRES ET DEBOIRES

1) Consolidation du régime vainqueur ?

a) Une IIIe République intégrée

Toute la question du régime français est la place que prend la responsabilité du Parlement dans le système bicaméral. Sous la IIIe République, le Parlement n’a pas de contrepoids (à noter que la IVe République est pire que la IIIe en cela car leParlement aura un pouvoir quasi absolu).
-Qu’est-ce que le parlementarisme ? C’est d’abord historiquement une limitation de l’exécutif qui induit le problème de la délégation du pouvoir. La IIIe République est véritablement née sur une lecture parlementariste de la Constitution : en abandonnant le droit de dissolution en 1879 et la plupart des prérogatives des Présidents de la République et du Conseil,Jules Grévy a donné une lecture parlementariste de la Constitution. Sans aller jusqu’à dire, comme De Gaulle le fera avant la Ve République qu’il critique que le Président « inaugure les chrysanthèmes », il a une fonction essentiellement symbolique sous la IIIe. Comme le roi anglais, il « règne mais ne gouverne pas » en somme. Et, de fait, le gouvernement est responsable devant l’Assemblée quipeut le renvoyer.

Donc la IIIe République tient sur un consensus de concepts :
-idéologie de la représentation
-séparation stricte des pouvoirs

La première défaillance de l’Entre-deux-guerres est justement la remise en cause de ce consensus : l’ombre de l’Affaire Dreyfus porte loin. La République a pourtant surmonté les crises de fin de siècle comme la Première Guerre mondiale : c’estle premier régime qui résiste à la guerre depuis 100 ans, marquant ainsi l’apogée du régime parlementaire. Pourquoi va-t-il être ainsi remis en cause alors qu’il semble assez fort pour résister à toutes crises ?

b) Une remise en cause nouvelle de l’Etat

La remise en cause du système parlementaire a en premier lieu pour origine l’apparition ou le développement de nouvelles formes de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • histoire : l'entre-deux guerres
  • Les totalitarismes dans l'entre-deux-guerres
  • L'entre deux guerre
  • Le totalitarisme dans l'entre deux guerres
  • les totalitarismes de l'entre deux guerres
  • Cinéma de l'entre deux guerre
  • L'amérique dans l'entre deux guerres.
  • L'allemagne dans l'entre deux guerre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !