Projet arca

Pages: 8 (1792 mots) Publié le: 17 février 2012
MANAGEMENT DES SYSTÈMES D'INFORMATION

Éléments indicatifs de corrigé et
Barème national

Afin que le jury national puisse se prononcer en toute équité, ce barème doit être respecté par toutes les commissions de correction

DOCUMENT CONFIDENTIEL
AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉEA L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

1/7
Préambule :
Le correcteur appréciera la cohérence, la pertinence et la mise en perspective des réponses des candidats placés en situation de « conseil ».
Les éléments de réponses techniques et informatiques peuvent être valorisés mais ne sont en aucun cas exigés dans le cadre de cette UE5 orientée « systèmes d’information ». Lecorrecteur ne recherchera pas des réponses exhaustives mais cohérentes.

Première question : Périmètre du projet ARCA (5 points)

Ce projet est explicitement centré sur la problématique de l’implantation d’un type émergeant d’applications (ARCA) qui ne modifie en rien le métier du cabinet EXPERT SA même s’il peut en élargir le champ d’application. Ce projet peut, bien évidemment,être replacé dans le cadre plus vaste du système d’information du cabinet c’est à dire de son architecture, de son organisation, de sa performance et de sa gouvernance.

Les modalités d’utilisation d’une application ARCA

Nomadisme : vers une utilisation en clientèle qui impose automatiquement de repenser la connectivité du système cabinet/client - via une interface web par exemple – ensoulignant le double impératif de sécurité : des informations et des pratiques (1 point)

Dématérialisation : vers une utilisation sur documents dématérialisés (en cohérence avec l’objectif de « zéro papier » explicitement poursuivi par la direction) avec recours à des outils de type GED (Gestion électronique des documents) et à des solutions de synchronisation et de traçabilité des accès (1point)

Deux types d’impacts sont à souligner

Les impacts organisationnels soulignant une tendance vers « plus de normatif » (1,5
points)

Modification des conditions d’exercice du métier d’auditeur (nomade, guidé et dématérialisé) Contrôle plus effectif du contrôleur (historisation et traçabilité des opérations sur l’application)
Changement du mode de communication(réseau et numérique)

Les impacts stratégiques soulignant une tendance vers « plus de qualité et de productivité » (1,5 points)

Productivité du travail (grâce au workflow, au groupware, à l’actualisation des normes, à l’activation des systèmes d’alerte, à la check-list, …)
Qualité du travail (incitation au respect des processus et des délais)

L’idée essentielle est que cetype d’application peut permettre
1) d’améliorer la position concurrentielle du cabinet notamment par la fidélisation des anciens clients et la captation de nouveaux clients et, plus largement,
2) par l’élargissement à terme du champ même de l’audit grâce à un outil standard et actualisé (comptable, sureté, environnemental, rentabilité…)

2/7

Deuxième question: risques et opportunités (5 points)

2-1 Les risques
2-1-1 Risques liés à la conduite du projet : 1 point
Etape Risques
Taille Sous estimation de la taille du projet ARCA par rapport à la taille réelle du projet SI, notamment à cause des impacts sur l’architecture technique et l’intégration dans le SI du projet ARCA
Urbanisation Sous estimer les interactions etles impacts transverses du projet ARCA
avec les autres éléments du SI
Technologie Sous dimensionner le projet et garder l’existant pourtant obsolète Incapacité à maîtriser les nouvelles technologies GED et liées au nomadisme (communication, sécurité)
Durée Sous estimer la durée du projet (évaluable à 1 an environ dont 50% avant la mis en œuvre centré sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas si arca
  • Projet
  • projet
  • Mon Projet
  • projet
  • Projet
  • Projet
  • projet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !