Projet ag

2138 mots 9 pages
L’humour représente une grande force. La caricature est l'expression la plus évidente de la satire dans le graphisme, la peinture, la statuaire »[1]. La caricature est un élément indispensable de la presse dans une société démocratique puisqu’en exagérant les traits d’une personne, elle représente un instrument efficace de la critique de la vie politique. La caricature dans la presse joue donc un rôle social très important dans chaque pay démocratique. Ce genre humoristique est basé sur les exagérations qui ne seraient pas autorisées dans le cadre d’une simple présentation de l’information dans la presse. La caricature représente une exception du droit de la propriété intellectuelle, ainsi que du droit à l’image.

Dans le domaine du droit de la propriété intellectuelle, la caricature est autorisée expressément en matière littéraire et artistique. Ainsi, l’article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle dispose que : « lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire (...) 4° la parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre ». Dans le cas de létige, le juge compare l’œuvre initiale et la caricature et décide si la caricature est licite ou non. Ici, deux éléments sont importants. Premièrement, c’est l’élément matériel qui consiste en originalité de la caricature. Le caricaturiste doit prouver le caractère original de son œuvre par rapport à l’œuvre initiale. S’il s’agit d’une œuvre originale, le juge constate la qualité de caricature. Mais s’il s’agit d’une reproduction pure et simple, le fait est classé comme une contrefaçon. Deuxièmement, il y un élément moral. Il sous-entend que la caricature ne doit pas provoquer une confusion chez le public. La satire doit être évidente et compréhensible. On peut tirer l’exemple des jeunes Giscardiens qui, « en s'inspirant de l'oeuvre de M. de Bévère, ont représenté le visage caricaturé de François Mitterrand. Selon les juges, « il est évident que le dessin critiqué,

en relation

  • Projet bts ag
    2936 mots | 12 pages
  • Projet bts ag
    4501 mots | 19 pages
  • Projet bts ag
    3824 mots | 16 pages
  • Projet bts ag
    3423 mots | 14 pages
  • Projet bts ag
    1425 mots | 6 pages
  • Projet bts ag
    1961 mots | 8 pages
  • Bts ag projet
    285 mots | 2 pages
  • PROJET BTS AG consiel
    12844 mots | 52 pages
  • Projet BTS ag Directives de projet
    860 mots | 4 pages
  • Présentation projet bts ag
    1443 mots | 6 pages