Proposition 6 kant

Pages: 17 (4023 mots) Publié le: 16 février 2012
Histoire et progrès.
 
Commentaire d'un texte de Kant: "Propositions pous l'idée d'une histoire universelle".
Les paradoxes de l'idée de progrès dans et de l’histoire.
Nous avons vu que dans la 4 propo., Kant définit le moyen du progrès: l'insociable sociabilité : il s'agit d'une force ambivalente naturelle, puisque elle a la même origine: l'amour de soi, le même but spontané: la satisfactionde l'intérêt personnel, mais deux formes d'expression: l'une, centrifuge qui vise, ou risque de provoquer, la dissociation du lien social dès lors que chacun cherche à s'affirmer aux dépends des autres, l'autre, centripète qui cherche au contraire à maintenir le lien social, par l'acceptation, imposée de l'extérieur,  d'un droit délimitant et garantissant la sécurité de chacun, contre la menacede l'égoïsme des autres et pour que chacun soit à même d'apprendre et de vivre avec et auprès des autres, afin de développer ses facultés  et de satisfaire ses besoins.: Chaque homme est contraint de s'associer aux autres pour réaliser ses fins propres et désire en même temps et pour le même motif général s'opposer à eux .
Cette ambivalence, interne à l'intérêt égoïste, est ce qui va produire,selon Kant, un progrès de la culture: en s'affrontant entre eux dans le cadre du droit régissant et garantissant le maintien du lien social , les individus, pour la satisfaction de leur intérêt égoïste seront conduits à faire l'effort de travailler et de développer leurs talents et leur raison active, c'est à dire à sortir ou à s'arracher de l'état primitif hypothétique où les hommes n'étaient pasencore vraiment des hommes raisonnables, mais sans plus de valeur que des animaux domestiques, c'est à dire du bétail, instruments et moyens pour les autres, plus forts ou plus chanceux. Il y aurait là en effet, selon Kant, une contradiction au coeur de la nature, puisque, en vertu du principe rationnel de finalité, la raison voulue par la nature ne peut pas, sans que la nature et elle-même secontredisent en elles mêmes, ne pas se développer selon ses fins naturelles propres. Ainsi la nature sait mieux que l'homme ce qui convient à son développement historique, c'est à dire à la production historique de son humanité raisonnable: la discorde qui, dans le cadre du droit qui organise par la contrainte la société en un tout moral -ce qui n'implique pas que les parties le soient- l'oblige àfaire des efforts constants, et à se dépasser sans cesse en une compétition éprouvante contre ses semblables, alors qu'il rêverait à une concorde doublement impossible car la discorde est l'effet de la finalité naturelle rationnelle objective et de l'expression conflictuelle de l'égoïsme spontané.
Ainsi le progrès du droit est-il le résultat d'un mécanisme naturel; La finalité pour Kant ne peuts'imposer par une quelconque intervention surnaturelle, providentiellement miraculeuse, car elle serait alors, sinon arbitraire, du moins irrationnelle et incompréhensible; la pensée kantienne ne serait plus alors une philosophie de l'histoire et de son sens, mais une mystique prophétique qui risquerait de nous conduire à attendre passivement l'intervention de dieu pour être sauvés. Par là Kant nousengage à participer activement à la production de notre humanité, en acceptant ce que la nature exige de nous: la double contrainte de la compétition et du droit et l'abandon de la rêverie rousseauiste d'un état de nature réconcilié et idyllique, car celui-ci est littéralement contre- nature: contre la nature en général et contre notre nature et son nécessaire développement historique enparticulier.
Le progrès historique est, selon la conception de KANT, régi par une logique dialectique interne: le mal, l'égoïsme, et la conscience du droit sont les conditions de l’accès au but de l'histoire: la définition d'une constitution civile par laquelle la liberté est, sous la contrainte du droit imposé par un pouvoir irrésistible, forcée de devenir raisonnable, c'est à dire, universelle. Dans ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Kant 5eme proposition
  • Kant quatrieme proposition
  • Kant 5eme proposition
  • Proposition 6 (opuscule sur l'histoire: idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique) de kant
  • Kant, idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, 6 ème proposition
  • Emmanuel Kant Proposition Plan Idée d'une Histoire universelle Proposition 1
  • Les proposition
  • Les propositions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !