prosternation de la distraction

Pages: 16 (3905 mots) Publié le: 6 décembre 2014
Les règles concernant les prosternations de la distraction par Mouhammad ibn Salih Al 'Outhaymine
Au nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux
Introduction
Louange à Allah, le Seigneur des mondes. Que la paix et le salut soient sur notre prophète Mouhammad qui a transmis avec clarté, ainsi que sur ses proches, ses compagnons et tous ceux qui les suivent à la perfectionjusqu'au Jour dernier.
Beaucoup de gens ignorent un grand nombre de règles qui régissent "les prosternations de la distraction" durant la prière.
Certains les délaissent lorsqu'elles sont obligatoires. D'autres se prosternent quand il ne faut pas. Certains aussi font ces prosternations avant la salutation alors qu'elles doivent être faites après et vice versa.
Ainsi, la connaissance de ces règlesest indispensable, surtout pour les imams que les gens prennent pour guides. J'ai donc voulu présenter à mes frères quelques règles concernant ce chapitre, en espérant d'Allah (exalté soit-Il) qu'Il en fasse profiter Ses croyants adorateurs.
Les prosternations de la distraction
Il s'agit de deux prosternations que le prieur doit accomplir pour corriger les défauts commis lors de la prière pourcause de distraction.
Les causes de ces prosternations sont au nombre de trois :
a) L'ajout.
b) La diminution.
c) Le doute.
Chapitre 1 : L'ajout
- Si le prieur ajoute volontairement une inclinaison, une prosternation, une position assise ou le fait de se mettre debout, sa prière devient alors invalide.
- Si l'ajout est involontaire et que le prieur ne s'en rend compte qu'après avoir terminé laprière, il doit alors faire les prosternations de la distraction et sa prière devient valide.
- Par contre, s'il se rappelle de l'ajout pendant celui-ci, il doit, d'une part, revenir et délaisser cet ajout, d'autre part, faire les prosternations de la distraction. Sa prière sera alors valide.
Exemple : Une personne prie zhouhr en cinq raka'at et ne s'en rend compte qu'au moment du tachahoud.Elle doit alors terminer son tachahoud, saluer, puis elle doit faire les prosternations de la distraction et de nouveau saluer.
- Si elle ne se rend compte de l'ajout qu'après la salutation, elle doit alors effectuer les deux prosternations de la distraction et saluer.
- Si elle s'en rend compte durant la cinquième raka'at, elle doit tout de suite s'asseoir pour réciter le tachahoud, saluer; puisfaire les deux prosternations de la distraction et saluer de nouveau.
La preuve :
Le hadith de ‘Abdoullah ibn Mas’oud (رضى الله عنه), qui rapporte que : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a accompli la prière de zhouhr en cinq raka'at. On lui dit alors : "Y a-t-il un ajout dans la prière ?" Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) répondit : "Non ! Pourquoi ?". Les compagnons répondirent : "Tu as priécinq raka'at". Alors, le Prophète fit 2 prosternations. »
Dans une version : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) replia ses jambes, s’orienta en direction de la qibla, effectua 2 prosternations, puis salua. » Rapporté par Al Boukhari, Mouslim et d’autres.
La salutation avant l'accomplissement total de la prière.
- La salutation avant l'accomplissement total de la prière est considérée comme unajout dans celle-ci [1].
- Si le prieur l'effectue volontairement, sa prière est invalide. Si par oubli, et au bout d'une longue période, le prieur se rend compte qu'il a effectué la salutation avant la fin de la prière, il doit alors la recommencer.
- Par contre, s'il s'en est rendu compte après une courte durée comme deux ou trois minutes, il doit alors compléter sa prière, saluer, puis faireles prosternations de la distraction et de nouveau saluer.
La preuve :
Le hadith d’Abou Hourayra (رضى الله عنه), rapporte que : « Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) mena la prière de zhouhr ou du ’asr et a salué au bout de 2 raka'at. Les personnes pressées sortirent de la mosquée en disant : "La prière a été écourtée". Puis, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) se leva, se dirigea vers une grande...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le roman, une distraction?
  • 1984 Et le meilleur des mondes, les distractions
  • Distraction en milieu pro
  • Dissertation : la lecture de romans n’est-elle qu’une distraction?
  • "Le public ne cherche pas seulement dans la lecture l’évasion et la distraction, la sensibilité individuelle, le sentiment et...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !