Psycho

Pages: 7 (1620 mots) Publié le: 18 mars 2013
sychoCours I :
. La com’ = échange avec emetteurs et recepteurs repond a un besoin fondamental LA RELATION.

I. Principaux modéles et théories :

. Shanon et Weaver :

Le modèle de Claude Shannon et Weaver désigne un modèle linéaire simple de la communication : cette dernière y est réduite à sa plus simple expression, la transmission d'un message. On peut résumer ce modèle en :
« Unémetteur, grâce à un codage, envoie un message à un récepteur qui effectue le décodage dans un contexte perturbé de bruit. »

Ce modèle, malgré son immense popularité (on le trouve cité souvent comme "le modèle canonique de la communication"), ne s'applique pas à toutes les situations de communication et présente de très nombreux défauts :
* et s'il y a plusieurs récepteurs ?
* et si lemessage prend du temps pour leur parvenir ?
* et si la réalité décrite n'existe pas ailleurs que chez le premier locuteur ?
* et s'il y a plusieurs messages (au besoin contradictoires) qui sont prononcés en même temps?
* et s'il y a un lapsus ?
* et si sont mis en jeu des moyens de séduction, de menace ou de coercition ?
et si le message comporte des symboles nouveaux oudes jeux de mots ?

. WIENER: le feedback ou processus de régulation.

L'approche cybernétique d'un "système" consiste en une analyse globale des éléments en présence et surtout de leurs interactions.
Les éléments d'un système sont en interaction réciproque. L'action d'un élément sur un autre entraîne en retour une réponse (rétroaction ou "feedback") du second élément vers le premier. On ditalors que ces deux éléments sont reliés par une boucle de feedback (ou boucle de rétroaction).
→ C’est une révolution, car la communication cesse d’être conçue comme linéaire, mais comme circulaire (boucles) : Emetteur et récepteur interagissent.

Wiener distingue 2 types de feedback :
* feedback positif : il conduit à accentuer un phénomène (Réactions de B renforcent l’attitude A)
*feedback négatif : régulation, amortit le phénomène (Réactions de B conduisent A à se corriger).

. LASSWEL :

Il fut l'un des premiers à s'intéresser à la communication de masse. Selon lui, on peut décrire "convenablement une action de communication en répondant aux questions suivantes " : Qui, dit quoi, par quel canal, a qui et avec quel effet ? "
- QUI : correspond à l'étude sociologiquedes milieux et organismes émetteurs (motivation de communiquer).
- DIT QUOI : se rapporte au message, à l'analyse de son contenu.
- PAR QUEL CANAL : désigne l'ensemble des techniques qui à un moment donné et pour une société déterminée, diffusent à la fois l'information et la culture.
- A QUI : vise l'audience, les publics avec des analyses selon des variables (âges, sexe...)
- AVEC QUEL EFFET :suppose une analyse des problèmes d'influence du message sur l'auditoire.
Le modèle de Lasswell conçoit la communication comme un processus d'influence et de persuasion.
AVANTAGES : L'intérêt essentiel de ce modèle est de dépasser la simple problématique de la transmission d'un message et d'envisager la communication comme un processus dynamique avec une suite d'étapes ayant chacune leurimportance, leur spécificité et leur problématique. Il met aussi l'accent sur la finalité et les effets de la communication.
LES LIMITES : Il s'agit d'un modèle assez simpliste. Le processus de communication est limité à la dimension persuasive. La communication est perçue comme une relation autoritaire. Il y a absence de toute forme de rétroaction, et le contexte sociologique et psychologique n'est paspris en compte .
Avec ces 2 modèles, la communication est vue comme un processus linéaire centré sur le transfert d'informations. De plus, ils présentent des situations de communication dégagées de tout contexte. Ces modèles sont tirés des héritiers d'une tradition psychologique (Béhavioristes). Le rôle de l'émetteur et du récepteur sont totalement différenciés. Le récepteur est considéré...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • .Psycho

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !