Psychomotricité

3284 mots 14 pages
La dyspraxie

QU'EST-CE QU'UNE DYSPRAXIE ? En quoi ce trouble se différencie-t-il d'un « retard » moteur ? Quels sont les signes qui doivent alerter dans le cadre d'une consultation ?
LES PLAINTES SCOLAIRES Les « symptômes » scolaires Les mécanismes pathologiques sous-jacents
QUELLES AIDES ? QUEL PRONOSTIC ? Je vais vous présenter brièvement une pathologie cognitive propre à l'enfant - la DYSPRAXIE -, pathologie assez fréquente mais encore trop méconnue, pathologie à l'origine de grandes difficultés scolaires chez des enfants par ailleurs intelligents et motivés par les activités intellectuelles.
Nota bene : je n'évoquerai pas le problème des dyspraxies associées aux dysphasies, dans la mesure où c'est alors la dysphasie qui occupe le devant du tableau. Je n'envisage aujourd'hui que le cas, très fréquent, de l'enfant dont la dyspraxie constitue le seul trouble cognitif.
Ce trouble, dont la riche symptomatologie scolaire peut être déroutante, peut survenir aussi bien chez des enfants sans aucun antécédent neurologique connu (on parlera alors de dyspraxie développementale) que chez des enfants présentant des antécédents particuliers (par exemple, anciens prématurés) ou une symptomatologie neurologique patente (par exemple, infirme moteur cérébral).
QU'EST-CE QU'UNE DYSPRAXIE ?
Les praxies sont des fonctions cognitives élaborées, qui permettent la gestion de tous les gestes volontaires, finalisés.
Au-delà de cette définition très générale, il nous faut préciser ce que recouvre le terme de « dyspraxie » d'une façon plus concrète, et nous le ferons en essayant de répondre à plusieurs questions, telles qu'elles se posent en pratique clinique.
En quoi ce trouble se différencie-t-il d'un « retard » moteur ?
La motricité, en elle-même (commande motrice analytique des différents muscles et groupes musculaires), n'est qu'une des composantes de notre activité gestuelle. Tous les gestes finalisés (mettre la cuillère à la bouche, se

en relation

  • Psychomotricité
    3101 mots | 13 pages
  • Psychomotricité
    62695 mots | 251 pages
  • Psychomotricité
    6832 mots | 28 pages
  • Psychomotricité
    1676 mots | 7 pages
  • Psychomotricité
    31067 mots | 125 pages
  • Psychomotricité
    362 mots | 2 pages
  • Psychomotricité
    521 mots | 3 pages
  • psychomotricité
    605 mots | 3 pages
  • Psychomotricité
    632 mots | 3 pages
  • Ethique de la psychomotricité
    4301 mots | 18 pages