Psychose, forclusion du nom du père et pulsion de mort

2925 mots 12 pages
Ce document a pour but d’étudier les liens qu’il existe entre psychose et pulsion de mort à la lumière des théories de Jacques Lacan. Dans une première partie, nous tenterons d’expliquer le concept de forclusion du Nom du Père qui, selon Lacan, est déterminant dans l’installation de la psychose. Ensuite, nous nous focaliserons sur le rapport à l’Autre du psychotique et tenterons de le mettre en lien avec la notion de pulsion de mort.

"C'est dans un accident dans le registre du signifiant, à savoir la « forclusion du Nom du Père », que nous désignons le défaut qui donne à la psychose sa condition essentielle avec la structure qui la sépare de la névrose", Lacan (1966).

Qu’est-ce que la forclusion ?

C’est un mécanisme de défense qui s’inscrit dans un processus psychotique. Contrairement au refoulement qui implique une élaboration symbolique minimum de l’objet, la forclusion est plus de l’ordre du rejet. Dans le cas d’un retour du refoulé à travers un lapsus par exemple, le sujet sait que c’est lui qui parle, que c'est lui le sujet de l'énonciation du lapsus qu’il fait et que ce retour du refoulé s’effectue du dedans. Cette conviction est étroitement liée à cette élaboration symbolique minimum qu’il a effectuée au préalable. Pour le psychotique, on retrouve la notion de quelque chose qui n'existe pas dedans, qui est à l'extérieur et qui fait retour. Lacan explicite cela en affirmant : "ce qui n'est pas symbolisé, donc ce qui n'a pas d'inscription au niveau du système psychique, fait retour au sujet par l'extérieur, par le dehors et dans le réel". De ce fait, si le patient psychotique a une hallucination, par exemple s'il entend des voix, il sera persuadé que ça vient du dehors, et non pas d'en lui, de quelque part en lui où ça parle. Ce ne sera donc pas, pour le psychotique, lui qui se parle, mais l'Autre qui lui parle. De ce fait, dans le cas de la forclusion, ce qui vient du dedans pourra provenir du dehors, c'est à dire que c'est le patient qui a

en relation

  • La forclusion au nom du pere
    1380 mots | 6 pages
  • Propedeutique. la métapsychologie revisitée
    3770 mots | 16 pages
  • Le nom du père
    12169 mots | 49 pages
  • Un enfant psychotique annie cordié résumé
    26653 mots | 107 pages
  • Approche psychanalytique de la psychose
    100203 mots | 401 pages
  • Chapitre 471483
    9156 mots | 37 pages
  • Jean claude mareval eléments de psychose ordinaire
    28492 mots | 114 pages
  • Le narcissisme
    8085 mots | 33 pages
  • Concepts fondamentaux de la psychanalyse
    9784 mots | 40 pages
  • Synthèse psychopathologie de ladulte
    14504 mots | 59 pages